Un soldat poignarde un ami pour tester une veste de protection
Rechercher

Un soldat poignarde un ami pour tester une veste de protection

Déjà en janvier, un journaliste de la Première chaîne avait testé l'efficacité de ces vestes de protection

Alors que le ministre de la Défense Avigdor Liberman réprimandait la presse en affirmant qu’elle empêchait les soldats de faire leur travail, des soldats des troupes Keystone ont démontré qu’il pouvait faire un bon travail.

En effet, un soldat dans les hauteurs du Golan est traité pour des blessures légères suite à des coups de couteau après avoir été poignardé par son ami.

La raison de l’agression ? Ils auraient voulu vérifier dans quelle mesure leurs gilets de protection résistent aux coups de couteau.

Le test n’était pas strictement nécessaire, car déjà en janvier un journaliste de la Première chaîne avait été soigné pour des blessures légères après avoir testé le gilet et avait été poignardé dans le dos avec un couteau de commando.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...