Un styliste franco-israélien choisi pour habiller Bilal Hassani à l’Eurovision
Rechercher

Un styliste franco-israélien choisi pour habiller Bilal Hassani à l’Eurovision

Dylan Parienty, un jeune styliste né en France qui a grandi en Israël, a créé pour l’artiste "plusieurs tenues pour la finale de l’Eurovision et pour plusieurs événements"

Le styliste Dylan Parienty et le chanteur Bilal Hassani. (Crédit photo : Ambassade de France en Israel שגרירות צרפת בישראל / Facebook)
Le styliste Dylan Parienty et le chanteur Bilal Hassani. (Crédit photo : Ambassade de France en Israel שגרירות צרפת בישראל / Facebook)

Ce mardi, sur sa page Facebook, l’ambassade de France en Israël a annoncé que le styliste franco-israélien Dylan Parienty a été choisi pour habiller le candidat français à l’Eurovision 2019, Bilal Hassani.

Il a ainsi créé spécialement pour lui « plusieurs tenues pour la finale de l’Eurovision et pour plusieurs événements qui auront lieu pendant la semaine de l’Eurovision ».

Dylan Parienty est un jeune styliste né en France qui a grandi en Israël. Il a créé sa propre marque à l’âge de 16 ans et a étudié à l’école Shenkar, à Tel Aviv. A 24 ans, il a ouvert sa première boutique à Tel Aviv.

Dylan Parienty à travaillé sur une tenue pour le “orange carpet” pour le dimanche 12 mai et une tenue pour la finale du 18 mai .Il a présenté 30 croquis à Bilal en mars, qu’ils ont retravaillés ensemble.

“Je peux dire en exclu que la tenue de la finale sera brodée entièrement de Swarovski France avec qui je travaille spécialement sur ce projet,“ a expliqué Dylan Parienty.

Bilal Hassani, 19 ans, est le représentant de la France à la finale de la compétition de l’Eurovision, qui sera organisée du 14 au 18 mai prochain à Tel Aviv. L’artiste a été sélectionné avec sa chanson « Roi ».

https://www.facebook.com/permalink.php?id=98524317894&story_fbid=10156333303427895

En février dernier, il s’était retrouvé au cœur d’une polémique suite à des tweets anti-Israël.

Depuis sa nomination, Bilal Hassani a en outre été la cible de menaces de nature injurieuse et homophobe, avait-il expliqué à la chaîne d’information israélienne Hadashot. Il a refusé de céder à la pression et à l’intimidation, ajoutant qu’il rêvait de participer à l’Eurovision depuis qu’il est tout petit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...