Une actrice accuse Marilyn Manson d’abus et de blessures avec un « couteau nazi »
Rechercher

Une actrice accuse Marilyn Manson d’abus et de blessures avec un « couteau nazi »

Esmé Bianco affirme avoir été "battue physiquement" et blessée par le musicien, notamment à l'aide d'un fouet et d'un couteau datant de la période nazie

L’actrice Esmé Bianco à l’avant-première de la saison finale de "Game of Thrones" de HBO à New York, le 3 avril 2019 ; et le musicien Marilyn Manson à la Vanity Fair Oscar Party à Beverly Hills, en Californie. (Crédit : Evan Agostini / Invision / AP)
L’actrice Esmé Bianco à l’avant-première de la saison finale de "Game of Thrones" de HBO à New York, le 3 avril 2019 ; et le musicien Marilyn Manson à la Vanity Fair Oscar Party à Beverly Hills, en Californie. (Crédit : Evan Agostini / Invision / AP)

L’actrice britannique Esmé Bianco, connue du grand public pour son rôle dans « Game of Thrones », a porté plainte vendredi contre le chanteur américain Marilyn Manson, l’accusant de viol, d’abus sexuels sadiques et de violences répétées.

Plusieurs femmes, dont l’actrice Evan Rachel Wood, ont récemment accusé le chanteur, Brian Warner de son vrai nom, de harcèlement et de viol. Ce dernier avait démenti ces allégations, assurant que ses « relations intimes (avaient) toujours été entièrement consenties ».

D’après la plainte déposée auprès d’un tribunal de Californie, Esmé Bianco dit avoir été à deux reprises invitée à Los Angeles par Marilyn Manson dans la perspective d’un emploi. Mais elle indique avoir à la place subi des actes de violences sexuelles, affirmant notamment avoir été tailladée, fouettée et électrocutée par le chanteur.

« M. Warner a violé Mme Bianco en mai ou autour de mai 2011 », peut-on lire dans la plainte. « M. Warner a commis sur Mme Bianco des actes sexuels alors qu’elle était inconsciente ou incapable de donner son consentement » et « a aussi commis des agressions sexuelles sur Mme Bianco à de multiples reprises ».

L’avocat du chanteur, Howard King, a déclaré à l’AFP que les accusations d’Esmé Bianco étaient « probablement fausses », estimant qu’elle faisait « des demandes financières scandaleuses pour des comportements qui n’ont tout simplement jamais eu lieu ». « Nous allons fermement contester ces allégations devant le tribunal », ajoute-t-il dans un communiqué.

En février dernier, la police de Los Angeles avait annoncé enquêter sur des accusations de violences dans le cadre du couple contre le chanteur, portant sur des faits commis entre 2009 et 2011, sans toutefois révéler l’identité de la ou des victimes. Les dates et le lieu coïncident avec les accusations d’Esmé Bianco.

L’actrice de 38 ans, qui était fan de Marilyn Manson lorsqu’elle était adolescente, est apparue dans quatorze épisodes de la série « Game of Thrones » entre 2011 et 2013, sous les traits d’une prostituée nommée Ros.

Esmé Bianco a expliqué vendredi sur les réseaux sociaux avoir pris la parole publiquement pour empêcher Manson « de détruire d’autres vies et contribuer à ce que d’autres victimes puissent aussi demander leur part de justice ».

La jeune femme dit avoir rendu visite au chanteur pour la première fois en 2009 à Los Angeles, pour le tournage de ce qu’elle croyait être un clip. Mais durant quatre jours, elle avait été contrainte de rester en sous-vêtements, privée de sommeil et droguée avant d’être « battue physiquement par M. Warner », notamment à l’aide d’un fouet qui aurait selon ce dernier « été utilisé par les nazis », et d’être entaillée par un couteau datant également de la période nazie.

Plus tard en 2009, Marilyn Manson lui avait rendu visite à Londres et ils auraient alors entamé une relation consensuelle, précise la plainte.

En 2011, l’actrice avait déménagé à Los Angeles, où elle pensait jouer dans un long-métrage avec Marilyn Manson. Elle assure avoir passé deux mois et demi à avoir subi des « abus constants » et un chantage au visa mené par le chanteur.

Le musicien Marilyn Manson et l’actrice Evan Rachel Wood lors d’une fête organisée après une projection spéciale de « Across The Universe » à Bette, à New York, le 13 septembre 2007. (Crédit : Scott Wintrow / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

L’actrice juive Evan Rachel Wood a elle aussi accusé Marilyn Manson de violences conjugales, mais aussi d’antisémitisme, expliquant que son ex-fiancé arborait notamment des tatouages nazis et qu’il dessinait des croix gammées sur sa table de nuit quand le couple se disputait, selon le Daily Mail. « Il me disait avec mépris que je n’étais qu’une Juive », avait-elle écrit sur Instagram en février.

Elle a confié que Manson avait fait part de son soulagement quand il avait appris que la mère de l’actrice s’était convertie au judaïsme et qu’elle n’avait donc pas de « sang juif ».

Le Mail avait noté que onze autres femmes s’étaient présentées en accusant Manson de violences depuis que Wood avait fait connaître son histoire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...