Une autorité de casheroute australienne supprime Ben & Jerry’s de sa liste
Rechercher

Une autorité de casheroute australienne supprime Ben & Jerry’s de sa liste

L'organisme KA, basé à Sydney, affirme avoir pris une "petite position" en faveur de ceux "qui vivent fièrement" dans les implantations israéliennes

Des glaces Ben & Jerry's dans un supermarché de Yavne, le 20 juillet 2021. (Crédit : Flash90)
Des glaces Ben & Jerry's dans un supermarché de Yavne, le 20 juillet 2021. (Crédit : Flash90)

Un organisme australien de certification de casheroute a déclaré mercredi qu’il retirait la crème glacée Ben & Jerry’s de sa liste de produits approuvés, en signe de protestation contre la récente décision du conglomérat de cesser de fournir ses produits aux implantations israéliennes de Cisjordanie.

« La KA a répertorié cette marque et tous les produits casher de la gamme pendant de nombreuses années », a écrit l’autorité de la casheroute basée à Sydney dans un communiqué. « Cela a pris fin cette semaine avec sa suppression [de la liste], en soutien à ceux qui résident fièrement en Judée et Samarie. »

La Judée et la Samarie sont les noms bibliques des régions qui constituent la Cisjordanie.

« Oui, c’est une petite prise de position à l’échelle mondiale, mais une prise de position que nous avons choisi d’adopter », précise le communiqué.

L’autorité a toutefois noté que les produits Ben & Jerry’s en Australie qui sont marqués du logo « KOF-K », délivré par un fournisseur international de certification de casheroute basé aux États-Unis, sont toujours conformes aux règles de casheroute. Elle a présenté un fabricant de crème glacée local concurrent, dont la casheroute est approuvée, comme une alternative à Ben & Jerry’s.

Lundi, Ben & Jerry’s a annoncé qu’il ne distribuerait plus ses produits dans les « Territoires palestiniens occupés », faisant apparemment référence aux implantations de Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

Outre KA, dont le siège est situé dans l’État de la Nouvelle-Galles du Sud, l’État voisin de Victoria possède son propre conseil de certification de casheroute, basé à Melbourne. Les deux organismes de certification fonctionnent en publiant des listes de produits kasher qui ne sont pas nécessairement marqués comme tels sur leur emballage.

Le conseil de Victoria n’a pas immédiatement publié de mises à jour sur Ben & Jerry’s. Toutefois, Kosher Kingdom, un grand supermarché de Melbourne desservant la communauté juive locale, a déclaré mardi qu’il cesserait de vendre Ben & Jerry’s et qu’il écoulerait son stock restant à un prix réduit.

Un nombre croissant de supermarchés casher aux États-Unis – et dans le monde entier – ont annoncé qu’ils cesseraient de commercialiser les produits Ben & Jerry’s à la suite de la décision de l’entreprise.

Morton Williams, une chaîne de 16 supermarchés dans la région de New York, a déclaré qu’elle réduirait de 70 % les produits Ben & Jerry’s qu’elle vend, qu’elle cesserait de les promouvoir dans ses catalogues hebdomadaires et qu’elle les exposerait dans des endroits difficiles à trouver dans ses magasins.

« Cette action est une réponse au boycott par Ben & Jerry’s des communautés juives qui sont au centre d’un conflit territorial en Israël, y compris le quartier juif de Jérusalem – habité par des Juifs depuis plus de
3 000 ans », a déclaré la chaîne de supermarchés dans un communiqué.

Seasons, qui possède six magasins à New York et dans ses environs, a déclaré qu’elle retirerait tous les produits Ben & Jerry’s de ses magasins, affirmant : « Nous sommes aux côtés d’Israël. Toujours. »

À Teaneck, dans le New Jersey, où vit une importante population juive, Cedar Market et Glatt Express, ainsi que Grand & Essex à Bergenfield, dans le New Jersey voisin, ont déclaré qu’ils cesseraient de vendre la crème glacée.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...