Une carcasse de veau échoue sur une plage de Tel Aviv et choque les baigneurs
Rechercher

Une carcasse de veau échoue sur une plage de Tel Aviv et choque les baigneurs

Selon une association de défense des animaux, l'animal a peut-être été jeté à la mer par un navire transportant des animaux vivants vers Israël pour y être abattus

La carcasse en putréfaction d'un veau, peut-être jetée par dessus bord d'un navire transportant des animaux vivants vers Israël pour les faire engraisser et les abattre, s'échoue sur une plage à Tel Aviv, le 1 juin 2019. (Crédit : Or Keren)
La carcasse en putréfaction d'un veau, peut-être jetée par dessus bord d'un navire transportant des animaux vivants vers Israël pour les faire engraisser et les abattre, s'échoue sur une plage à Tel Aviv, le 1 juin 2019. (Crédit : Or Keren)

Samedi, un veau mort s’est échoué sur une plage de Tel Aviv, choquant les baigneurs. Les vagues ont ramené la carcasse vers les eaux peu profondes de la plage Tzuk dans le nord de la ville.

Animaux (anciennement connu sous le nom d’Anonymes pour les droits des animaux), un groupe de défense des droits des animaux, a déclaré que des navires jettent souvent des animaux malades ou blessés à la mer, parfois alors qu’ils sont encore en vie.

Près de 50 000 veaux vivants ont été importés en Israël pour être engraissés et abattus rien qu’en janvier.

L’année dernière, la Knesset avait approuvé en première lecture un projet de loi visant à cesser le transport de centaines de milliers d’agneaux et de veaux vivants depuis l’Australie et l’Europe en Israël chaque année.

La législation proposée tente de réduire progressivement la quantité de bétail importé en Israël et de les arrêter complètement d’ici trois ans, pour passer intégralement à l’importation de viande congelée.

עברה לה עוד שעהמוקד 106 טוען שהנושא בטיפולבפועל אף אחד מעיריית תל-אביב-יפו לא עושה דבר בנידון.מה הבעיה להוריד טרקטור לים ולהעמיס אותך ??שימו לבמדובר בחוף רחצה מוכרז, ילדים קטנים משחיק במים ושותים אותם !מיטל להביZippi Brandאסף הראלראובן לדיאנסקיDoron Sapir

פורסם על ידי ‏‎Gabi Shemaya‎‏ ב- יום שבת, 1 ביוני 2019

Selon des notes explicatives du projet de loi, les animaux dans les transports de bétail sont fortement entassés, recouverts de leurs propres excréments et de ceux des autres animaux et souffrent de la chaleur et de blessures graves alors qu’ils sont secoués par les vagues.

Beaucoup d’animaux tombent malades ou ne survivent pas au voyage.

Un comité ministériel a donné son accord pour le projet de loi en juillet dernier, après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a téléchargé une photo d’un veau recouvert d’excréments et a écrit, « Nous avons approuvé un projet de loi pour mettre un terme aux importations d’animaux vivants en Israël ».

« Nous devons corriger la grande douleur infligée aux animaux ».

En juillet dernier, 228 avocats ont signé une pétition appelant à arrêter les transports d’animaux vivants, déclarant que cela contrevenait aux droits des animaux. En mai 2018, 60 rabbins importants ont signé une lettre affirmant que « autoriser une telle cruauté envers les animaux ne correspondait pas à la Torah ni à la morale humaine ».

Capture d’écran du programme australien « 60 minutes » montrant une cargaison d’animaux vivants « Moutons, navires et vidéos », diffusé le 8 avril 2018.

Pourtant, 685 000 veaux et agneaux ont été importés en Israël en 2018, contre environ 500 000 en 2017 – soit une augmentation de 37 %.

Des manifestations en Israël – menées par les ONG Animaux et Laissez les animaux vivre – ont rappelé la dénonciation en avril par Animaux Australie, diffusée dans l’émission australienne « 60 minutes », pour critiquer les conditions dans lesquelles les moutons sont transportés au Moyen-Orient pendant des voyages de plusieurs semaines.

Lors du voyage filmé par le reportage, 2 400 moutons avaient trouvé la mort et avaient été jetés par-dessus bord.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...