Une chaîne de supermarchés autrichiens renonce au halal
Rechercher

Une chaîne de supermarchés autrichiens renonce au halal

La communauté juive d'Autriche a dénoncé la campagne contre les produits Halal, la comparant au discours antisémite

Drapeau Autrichien Source Wikipédia
Drapeau Autrichien Source Wikipédia

La chaîne de supermarchés SPAR, l’une des plus importantes d’Autriche, a annoncé qu’elle mettait fin à un essai de vente de viande halal dans des magasins de Vienne après des critiques à caractère islamophobe sur les réseaux sociaux.

« En raison d’accusations (infondées !) et d’une discussion véhémente sur Facebook, SPAR met fin à son expérience de vente de viande halal à Vienne », a annoncé l’entreprise jeudi sur son compte Facebook.

Ces attaques étaient encore visibles vendredi sur le compte de l’entreprise: « Et après ? On ne pourra faire ses courses qu’en burqa ou quoi ? », disait l’un des commentaires.

« En tant que commerce au service de toutes les communautés en Autriche, nous sommes tristes et choqués par le ton de cette discussion et nous avons décidé de prendre les mesures nécessaires », explique l’entreprise.

SPAR, enseigne de grande distribution d’origine néerlandaise, avait commencé le mois dernier à vendre deux produits à base de viande halal, un « test » mené dans vingt supermarchés de Vienne, installés dans des quartiers à forte population musulmane.

Mais la page Facebook de l’entreprise a été inondée de commentaires critiquant cette initiative et dénigrant l’islam, l’immigration et le multiculturalisme.

« Le halal, c’est tout ce qu’implique l’islam: brutalité, mépris pour la vie et intolérance pour tous ceux qui pensent ou croient différemment », accuse un autre internaute.

De nombreuses critiques s’en prennent aussi au mode d’abattage rituel des animaux, jugé cruel.

« Cela ne nous réjouit pas mais il semble que l’Autriche n’est pas encore prête pour quelque chose comme ça », a observé une porte-parole de SPAR.

La communauté juive d’Autriche s’est déclarée vendredi choquée par cette « campagne de haine » qui « rappelle l’argumentaire antisémite contre la viande casher ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...