Une chirurgie israélienne innovante redonne une vie à un enfant palestinien
Rechercher

Une chirurgie israélienne innovante redonne une vie à un enfant palestinien

“Il n’y a pas de politique à l’hôpital, juste des personnes,” dit le médecin d’Hadassah qui a sauvé Suleiman, 3 ans, de Gaza, d’une paralysie à vie

Des chirurgiens dans un bloc opératoire (Crédit : Nati ShohaT/Flash 90)
Des chirurgiens dans un bloc opératoire (Crédit : Nati ShohaT/Flash 90)

Un garçon palestinien de trois ans de la bande de Gaza a été sauvé d’une paralysie permanente par un médecin israélien qui a mené une procédure complexe et innovante pour enlever une tumeur entourée autour de la moelle épinière de l’enfant, a annoncé un article du site d’information Walla.

Suleiman a développé une tumeur extrêmement rare dans la poitrine qui a entraîné la malformation de sa colonne vertébrale, et a déclenché chez lui une maladie respiratoire, selon Walla.

Bien que bénigne, la tumeur engendrait une pression sur sa colonne vertébrale au niveau du cou, restreignant sévèrement ses mouvements et posant un sérieux risque de dommage nerveux et de paralysie dans le futur.

Le Dr Josh Schroeder, chirurgien orthopédique expérimenté du centre médical Hadassah d’Ein Kerem, a déclaré que la chirurgie de six heures faisait partie des premières mondiales.

« C’était une procédure rare non seulement au niveau national, mais aussi au niveau mondial », a déclaré mardi Schroeder au site d’informations. « Il n’y a presque pas de documentation sur ce genre de réparation quelque part dans le monde. »

Un garçon palestinien de 3 ans (à gauche) a subi une chirurgie de la moelle épinière au centre médical Hadassah d'Ein Kerem, à Jérusalem, réalisée par le Dr Joel Schroeder (à droite), dans un article du 26 avril 2016. (Crédit : capture d'écran Walla)
Un garçon palestinien de 3 ans (à gauche) a subi une chirurgie de la moelle épinière au centre médical Hadassah d’Ein Kerem, à Jérusalem, réalisée par le Dr Joel Schroeder (à droite), dans un article du 26 avril 2016. (Crédit : capture d’écran Walla)

Schroeder a développé une procédure en deux étapes pour mener la délicate chirurgie.

D’abord, il a « étiré » la colonne vertébrale de Suleiman en utilisant des poids pour faciliter l’accès à la tumeur. Ensuite, pendant une opération de six heures, Schroeder et d’autres médecins ont précautionneusement retiré la tumeur et une vertèbre qui avait en partie fusionné avec elle.

« Nous avons enlevé la tumeur de sa nuque, et avons pu réaligner et renforcer sa moelle épinière d’une manière qui améliorera grandement sa qualité de vie. »

La colonne vertébrale du petit garçon était si déformée qu’il ne pouvait pas se tenir debout ou même regarder devant lui.

« Nous n’avions jamais vu un cas comme celui-là auparavant », a ajouté Schroeder.

Suleiman est sorti de l’hôpital la semaine dernière, après presque un mois de convalescence à Jérusalem.

Ses parents, a déclaré Schroeder, étaient ravi des résultats.

« Nous espérons que quand ils seront de retour à Gaza, ils parleront des côtés positifs de la société israélienne, a dit Schroeder. Il n’y a pas de politique à l’hôpital, juste des personnes. »

« Hier encore, nous avons soigné une petite fille de Ramallah, a-t-il déclaré. Tout le monde ici est égal. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...