Israël en guerre - Jour 260

Rechercher

Une délégation de l’Upenn en visite de solidarité en Israël

L'université de Pennsylvanie a entraîné la controverse en raison de l'antisémitisme qui s'exprime sur son campus depuis le début de la guerre contre le Hamas

Une délégation de professeurs de l'université de Pennsylvanie avec le président Isaac Herzog, au centre, le 2 décembre 2024. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)
Une délégation de professeurs de l'université de Pennsylvanie avec le président Isaac Herzog, au centre, le 2 décembre 2024. (Crédit : Amos Ben-Gershom/GPO)

Trente membres de l’université de Pennsylvanie se trouvent, cette semaine, en Israël à l’occasion d’un voyage de solidarité de trois jours. Pendant cette visite, ils rencontreront des responsables du gouvernement, ils iront dans les plus grandes universités du pays ainsi que dans les communautés dévastées par l’assaut terroriste du Hamas du 7 octobre au sud de l’État juif, près de la frontière avec la bande de Gaza.

Le groupe rencontrera aussi des anciens élèves de l’UPenn et il assistera à une conférence sur le traumatisme qui aura lieu jeudi à l’université de Tel Aviv, avant de repartir pour les États-Unis.

Cette délégation est sur le sol israélien alors que l’université de Pennsylvanie a entraîné la controverse en raison de l’antisémitisme qui s’exprime sur son campus depuis le début de la guerre opposant Israël au Hamas.

La présidente de l’université, Elizabeth Magill, a démissionné au mois de décembre, quelques jours après avoir témoigné devant le Congrès. Elle avait dit, lors de cette audience, qu’elle ne pouvait pas affirmer qu’appeler au génocide des Juifs était une violation du règlement de son établissement d’enseignement supérieur.

Claudine Gay, présidente de l’Université de Harvard, Liz Magill, présidente de l’Université de Pennsylvanie, Pamela Nadell, professeure d’histoire et d’études juives à l’American University, et Sally Kornbluth, présidente du Massachusetts Institute of Technology, témoignant devant la commission de l’Éducation et de la main-d’œuvre de la Chambre des représentants au Rayburn House Office Building, à Washington, le 5 décembre 2023. La commission a tenu une audience pour enquêter sur l’antisémitisme sur les campus universitaires. (Crédit : Kevin Dietsch/GETTY IMAGES NORTH AMERICA/Getty Images via AFP)

La présidente de Harvard, Claudine Gay, qui avait, elle aussi, témoigné devant le Congrès au cours de la même session, a démissionné mardi. Des accusations de plagiat étaient venues s’ajouter aux propos controversés qu’elle avait tenus au cours de l’audience, entraînant des critiques.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.