Une députée demande une enquête sur la maison de Smotrich
Rechercher

Une députée demande une enquête sur la maison de Smotrich

Selon Stav Shaffir, il existe un conflit d’intérêts “honteux” si le député de droite peut bénéficier de sa propre loi légalisant les logements construits sur des terrains palestiniens privés

Raoul Wootliff est le correspondant parlementaire du Times of Israël

Stav Shaffir, députée de l'Union sioniste. (Crédit : Flash90)
Stav Shaffir, députée de l'Union sioniste. (Crédit : Flash90)

Une députée de l’opposition a demandé au procureur général d’enquêter sur la légalité de la maison d’un député de droite, située dans une implantation de Cisjordanie et qui pourrait être construite sur un terrain palestinien privé.

Stav Shaffir, députée de l’Union sioniste, a déposé samedi soir une demande officielle auprès du procureur général Avichai Mandelblit, après la publication de photographies montrant que la maison de Bezalel Smotrich, député du parti HaBayit HaYehudi, était située dans un quartier construit sur une zone n’appartenant pas à l’Etat.

Selon la Deuxième chaîne, ce quartier de l’implantation de Kedumim pourrait être construit sur des terrains palestiniens privés qui n’ont pas été dédommagés.

Smotrich, ainsi que son parti, a été l’un des moteurs de l’adoption de la loi dite de régulation, qui permet de légaliser des milliers de logements construits sans autorisation en Cisjordanie.

Si les informations de la chaîne sont avérées, Smotrich bénéficiera directement de sa propre législation.

« Chez HaBayit HaYehudi, ils pensent que le processus législatif d’Israël existe pour leur propre intérêt personnel, et que les impôts des citoyens israéliens sont destinés à servir les intérêts particuliers [du président du parti Naftali] Bennett et de Smotrich », a déclaré Shaffir dans un communiqué.

« Il est inacceptable qu’un député promeuve une mesure illégale comme celle-ci sans même prévenir d’un conflit d’intérêts, et le fait est qu’il a clairement un intérêt ici », a-t-elle déclaré, affirmant que le comportement de Smotrich était « honteux ».

Bezalel Smotrich, député de HaBayit HaYehudi, à la Knesset, le 28 novembre 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Bezalel Smotrich, député de HaBayit HaYehudi, à la Knesset, le 28 novembre 2016. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...