Une enseignante de Modiin contaminée ; 174 élèves et professeurs confinés
Rechercher

Une enseignante de Modiin contaminée ; 174 élèves et professeurs confinés

Les autorités municipales ont passé la nuit à informer les 94 élèves et les 80 membres du personnel qui ont été en contact avec l'enseignante ; le lycée sera fermé jusqu'à dimanche

Une vue de Modiin (Crédit : Page Facebook de la municipalité de Modiin)
Une vue de Modiin (Crédit : Page Facebook de la municipalité de Modiin)

Une enseignante de la ville de Modiin (centre d’Israël) a été contaminée par le coronavirus, a annoncé la municipalité après minuit mercredi. 94 élèves et 80 membres du personnel du lycée doivent par conséquent se mettre en quarantaine.

La municipalité de Modiin a déclaré qu’elle s’efforçait de contacter personnellement chacune des personnes concernées pour les informer qu’elles doivent se mettre en quarantaine.

Le lycée « Ironi H » où enseigne cette femme sera fermé jusqu’à dimanche pour désinfection, ont déclaré les responsables. Les membres du personnel qui n’ont pas été en contact avec l’enseignante prépareront les leçons pour le reste des élèves.

L’enseignante est en auto-quarantaine depuis samedi avec sa famille, qui n’était pas malade. Son état de santé est bon.

Ce lycée s’ajoute aux nombreux établissements scolaires touchés, le ministère de la Santé ayant annoncé mercredi de multiples nouveaux cas d’Israéliens porteurs du coronavirus, le nombre de cas confirmés de COVID-19 dans le pays ayant dépassé la centaine.

Le ministère de la Santé et le maire d’Efrat, Oded Revivi, ont annoncé mercredi que le rabbin Dov Zinger, directeur de la yeshiva Makor Haïm, un lycée religieux pour garçons en Cisjordanie, était également contaminé.

Le ministère a publié mardi soir des détails sur 12 cas, dont un garçon de 9 ans de Tel-Aviv qui était à Madrid avec sa famille, et un militaire de profession de l’armée israélienne qui était à l’étranger. L’état de santé de ces deux personnes est bon, selon les autorités.

Tous les élèves de l’école primaire Yoseftal, dans le centre ville d’Azor, que fréquente le garçon, ont été mis en quarantaine.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé mercredi soir qu’Israël limitait à 100 personnes les rassemblements publics dans les espaces clos.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...