Une expo photo à Tel Aviv zoome sur le monde en mouvement
Rechercher

Une expo photo à Tel Aviv zoome sur le monde en mouvement

La place Hamedina de Tel-Aviv accueillera la huitième édition du festival PHOTO IS:RAEL

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

La place Hamedina de Tel-Aviv, spacieuse et verdoyante, connue pour sa rue commerçante circulaire de magasins de luxe haut de gamme, accueillera un mur de photographies d’un kilomètre de long dans le cadre du festival PHOTO IS:RAEL de cette année, qui se tiendra du 9 au 21 novembre.

Le festival annuel, qui fête sa huitième édition, aurait pu se dérouler en ligne, en montrant sa collection d’œuvres de centaines de photographes, professionnels et amateurs, par le biais de moyens numériques, a déclaré le fondateur et directeur Eyal Landesman.

« Il y a beaucoup de soucis en ce moment », a déclaré Landesman. « Mais c’est pour cela que nous le faisons publiquement et à l’extérieur ».

Lors d’une conférence de presse sur Zoom destinée à montrer aux journalistes le panel de photographes et de travaux et projets, Landesman a donné un aperçu de certains des défis rencontrés lors de l’organisation de PHOTO IS:RAEL cette année, notamment la recherche d’un espace extérieur suffisamment grand et d’un éclairage solaire.

Une œuvre de la photographe américaine d’origine arménienne Diana Markosian, qui sera exposée au 8ème festival PHOTO IS:RAEL, débutant le 9 novembre 2020 (Crédit : Diana Markosian)

« C’est peut-être la plus grande exposition de photographie jamais organisée en Israël », a déclaré Landesman.

Le thème de cette année, choisi avant la pandémie de coronavirus, est celui du changement et de la transformation – sociétale, personnelle et politique. Il était pertinent avant l’arrivée de la pandémie de COVID-19, a déclaré Landesman, et l’est encore plus avec les changements et les évolutions en cours dus au coronavirus.

Une œuvre du photographe norvégien Jonas Bendiksen, exposée lors du 8ème festival PHOTO IS:RAEL, qui débutera le 9 novembre 2020 (Crédit : Jonas Bendiksen)

« Nous avions le sentiment que malgré tout, nous devions continuer », a déclaré la conservatrice Maya Anner. « Nous avons trouvé notre sujet avant le coronavirus et toutes les photographies ne traitent pas du coronavirus, qui était important pour nous. »

Le festival s’ouvrira le 9 novembre avec une conversation en ligne avec le photographe britannique Martin Parr, organisée en collaboration avec l’ambassade britannique et l’ambassadeur britannique en Israël.

Une œuvre du photographe israélien Nadav Kener, exposée lors du 8ème festival PHOTO IS:RAEL, qui débutera le 9 novembre 2020 (Crédit : Nadav Kener)

Parmi les autres œuvres de photographes internationaux, on retrouve « The Last Testament » de Jonas Bendiksen, un projet sur les personnes qui croient être Jésus, ainsi que des pièces de Gloria Oyazarbal, une photographe espagnole au Nigeria qui se penche sur les questions féministes, Rafal Milach, un photographe polonais qui travaille dans le collage, et Diana Markosian, une photographe américaine d’origine arménienne qui documente le génocide arménien.

Parmi les photographes locaux, figurent Jim Hollander et Rina Castelnuovo et leurs projets, Beauty Matters et The Lonka Project ; l’avocat Dudi Tadmor, ancien directeur général de l’Autorité antitrust israélienne et photographe confirmé ; et Nadav Kender qui dévoilera de nouvelles œuvres créées à la suite de la crise de la COVID-19.

Une œuvre du photographe polonais Rafal Milach, exposée lors du 8ème festival PHOTO IS:RAEL, qui débutera le 9 novembre 2020 (Crédit : Rafal Milach)

Ora et Amir Ben Yoram Dori ont organisé le volet social de l’événement PHOTO IS:VOICE, avec des expositions montrant des projets réalisés au cours de l’année dernière avec quelque 450 adolescents et adultes issus des marges de la société israélienne. Les participants se photographient eux-mêmes, pour se faire entendre afin de promouvoir le changement dans la société israélienne.

« Photographed Connection » est un programme d’autonomisation de l’événement créé pour la population des personnes âgées, visant à créer un système de soutien de communautés en ligne pour les personnes âgées qui ont été laissées isolées et déconnectées de leur flux normal de vie et de la routine pendant COVID-19.

Le programme en ligne de PHOTO IS:RAEL comprendra des entretiens, des conférences et des ateliers et est gratuit, bien que certains programmes nécessitent une pré-inscription sur le site web du festival.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...