Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Une famille trouve un bougeoir en argile vieux de 1 400 ans lors d’une randonnée

Selon l'IAA, l'objet trouvé près de Modiin par la famille Lavi est un bougeoir "typique" de l’ère byzantine, même si ceux dotés de poignées travaillées sont plus rares

Une figure d'argile, l'extrémité décorative d'un bougeoir datant du 6e-7e siècle, découverte au sud de la ville du centre de Modiin par la famille Lavi, le 18 février 2023. (Crédit : Autorisation de la famille Lavi)
Une figure d'argile, l'extrémité décorative d'un bougeoir datant du 6e-7e siècle, découverte au sud de la ville du centre de Modiin par la famille Lavi, le 18 février 2023. (Crédit : Autorisation de la famille Lavi)

Une famille a trouvé une figurine en argile vieille de 1 400 ans à même le sol lors d’une randonnée dans les collines au sud de la ville de Modiin, samedi.

Doron, le père de la famille Lavi, originaire de Tzur Yitzhak, une ville du centre du pays, a contacté l’Autorité israélienne des Antiquités (AIA) après avoir trouvé l’objet au cours de leur randonnée, a indiqué l’AIA dans un communiqué publié mardi.

La figurine serait en réalité la poignée ornementale d’un bougeoir datant du 6e ou 7e siècle de l’ère byzantine, selon les recherches du Dr Itamar Taxel, chef de la section des spécialités céramiques de l’IAA.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une découverte particulièrement rare, c’est un objet « de qualité », a déclaré Issy Kornfeld, l’archéologue qui est venu chercher l’artefact.

« Les bougeoirs en argile étaient utilisés pour l’éclairage et sont des objets typiques de ces périodes. Mais les poignées de bougeoirs travaillées et servant d’objets décoratifs étaient plus rares « , a-t-il dit.

« Ce bougeoir avait une fonction pratique d’éclairage, mais servait aussi d’objet décoratif », a-t-il ajouté.

La famille Lavi a découvert un visage en argile, l’extrémité décorative d’un bougeoir, datant du 6e-7e siècle, au sud de la ville de Modiin, le 18 février 2023. (Crédit : Autorisation de la famille Lavi)

Eli Eskosido, directeur de l’IAA, a remercié la famille Lavi pour son « civisme » en remettant l’artefact à l’organisme public.

Il a noté que les fortes pluies provoquées il y a deux semaines par la puissante tempête hivernale Barbara avaient probablement remué le terrain, rendant ainsi possible la découverte d’autres artefacts.

« Nous demandons à la population d’être vigilante, et de ne pas toucher aux objets anciens si vous en trouvez, mais de les laisser là où ils sont et d’appeler l’IAA, qui viendra sur le terrain », a-t-il déclaré, ajoutant que les artefacts étaient une source importante d’informations pour la recherche.

 

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.