Une femme à la tête d’un tribunal rabbinique en Cisjordanie
Rechercher

Une femme à la tête d’un tribunal rabbinique en Cisjordanie

Jennie Rosenfeld, chef spirituel à Efrat examinera les requêtes juridiques concernant les titres de propriété dans la municipalité de la région

jennie Rosenfeld, chef spirituel de la communauté d'Efrat. ( Crédit : capture d'écran YouTube)
jennie Rosenfeld, chef spirituel de la communauté d'Efrat. ( Crédit : capture d'écran YouTube)

Une femme juive orthodoxe a été nommée au poste de directrice d’un tribunal rabbinique, dans la ville cisjordanienne d’Efrat.

Jennie Rosenfeld dirigera le tribunal rabbinique pour le droit de priropriété dans la municipalité d’Efrat, a indiqué le Jerusalem Post mardi.

Elle ne siègera pas au tribunal, qui traite des affaires relatives aux litiges financiers, aux questions d’héritages et aux querelles de voisinage.

L’an dernier, elle est devenue la première femme à occuper la place de chef spirituelle d’une communauté orthodoxe en Israël, toujours à Efrat.

Le grand rabbin d’Efrat, Shlomo Riskin a nommé Rosenfeld pour ces deux positions.

Rosenfeld a recemment terminé une formation de 5 ans sur le Talmud et la loi juive, au sein du Susi Bradfield Women’s Institute for Halachic Leadership à la Midreshet Lindenbaum de Jerusalem, selon le Jerusalem Post.

Le tribunal rabbinique d’Efrat pour le droit de propriété a traité son premier cas cette année après avoir été fermé pendant plusieurs mois, selon le journal. Le tribunal est sollicité par les résidents d’Efrat et par tout le Gush Etzion, dont il fait partie.

Israël compte plusieurs tribunaux pour les questions liées au droit de propriété. Les deux parties doivent être d’accord de présenter leur affaire devant un tribunal rabbinique et de se plier à sa décision.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...