Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Une roquette en provenance de Gaza interceptée par le Dôme de fer

Une quinquagénaire a été légèrement blessée à Sderot ; le ministre de la Sécurité nationale a fait le lien avec sa décision de fermer les boulangeries dans les prisons

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un missile intercepteur du Dôme de fer intercepte une roquette lancée depuis la bande de Gaza dans le ciel de Sdérot, dans le sud du pays, le 1er février 2023. (Capture d'écran : Used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)
Un missile intercepteur du Dôme de fer intercepte une roquette lancée depuis la bande de Gaza dans le ciel de Sdérot, dans le sud du pays, le 1er février 2023. (Capture d'écran : Used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)

Une roquette tirée mercredi depuis la bande de Gaza en direction de la ville de Sderot et des localités avoisinantes, a été interceptée par le système de défense anti-missile du Dôme de fer, a fait savoir l’armée.

Les sirènes d’alerte ont été activées à Sderot et aux alentours, et les résidents ont indiqué qu’ils avaient entendu plusieurs explosions. Un gros éclat d’obus s’est écrasé dans cette ville du sud du pays, endommageant légèrement une route, a fait savoir la municipalité de Sdérot.

Des images ont montré les missiles du Dôme de fer exploser dans le ciel.

Tsahal a signalé que le projectile avait bien été détruit par le système anti-missile du Dôme de fer.

Une femme d’une cinquantaine d’années a été légèrement blessée après être tombée alors qu’elle courait vers un abri anti-aérien, ont indiqué les médecins. Les services de secours du Magen Adom ont indiqué qu’ils l’avaient transportée à l’hôpital.

Ce tir de roquette survient dans un contexte de tensions accrues dans la région.

Plus tôt dans la journée, le ministre de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, avait ordonné à l’administration pénitentiaire israélienne (IPS) de fermer deux boulangeries situées à l’intérieur des prisons où sont détenus des prisonniers « sécuritaires », pour la plupart des Palestiniens accusés de terrorisme, et qui fournissaient du pain frais aux détenus le matin.

Ben Gvir semble avoir fait un lien entre l’attaque à la roquette et sa décision de la matinée. « Les tirs [de roquettes] depuis Gaza ne m’empêcheront pas de continuer à travailler pour abolir les conditions de camp de vacances des terroristes meurtriers. J’apporte mon soutien total à l’IPS afin qu’il intervienne dans les ailes [de la prison] et qu’il rétablisse l’ordre. J’ai demandé une réunion urgente du cabinet ce soir pour examiner les différentes manières de répondre au tir des roquettes depuis Gaza », a déclaré le ministre d’extrême droite dans un communiqué après le tir de roquette.

Le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir s’adresse aux journalistes à l’hôpital Shaare Zedek à Jérusalem, le 28 janvier 2023. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Aucun des groupes terroristes basés à Gaza n’a jusqu’à présent revendiqué les tirs de roquettes de jeudi dernier.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.