Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Une femme tente de mettre le feu à la mairie de Tibériade

La femme aurait dit qu'elle allait incendier la mairie pour une histoire de ticket de parking ; la police l'a attrapée avec de l'essence et un briquet avant qu'elle ne passe à l'acte

Une femme remplit une bouteille d'essence qu'elle a ensuite apparemment utilisé pour tenter de mettre le feu à un bâtiment municipal de Tibériade, le 26 mars 2026. (Capture d'écran : Twitter. Used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)
Une femme remplit une bouteille d'essence qu'elle a ensuite apparemment utilisé pour tenter de mettre le feu à un bâtiment municipal de Tibériade, le 26 mars 2026. (Capture d'écran : Twitter. Used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)

Une femme a été arrêtée, au début de la semaine, après avoir tenté de mettre le feu à l’hôtel de ville de Tibériade, apparemment pour une histoire de ticket de stationnement, a fait savoir la police israélienne dans un communiqué, mardi.

La suspecte, âgée d’une trentaine d’années, était arrivée dimanche au bureau du département des parkings municipaux, disant aux personnels qu’elle avait l’intention de mettre le feu aux locaux. Elle était ensuite partie.

Les employés avaient alors appelé la police qui était arrivée rapidement sur les lieux.

Alors que les policiers étaient encore à l’intérieur, ils avaient remarqué la femme qui revenait avec une bouteille d’essence qu’elle avait déversé à la porte d’entrée du bâtiment. Les agents avaient rapidement interpellé la femme avant qu’elle n’ait le temps d’allumer le carburant à l’aide du briquet qui se trouvait en sa possession, a expliqué le communiqué.

Une vidéo diffusée par les médias israéliens montre la suspecte remplir la bouteille d’essence à une station-service, payer le carburant en liquide et marcher jusqu’à l’entrée du bureau avant de déverser le liquide sur la porte.

Les agents arrivent alors en courant pour arrêter la femme.

La suspecte a été présentée lundi devant une cour des magistrats et sa détention a été prolongée de 24 heures.

Cet incident n’aurait entraîné ni blessé, ni dégât.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.