Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

Une firme israélienne gagne un défi destiné à réduire les coûts dans les hôpitaux US

CatAI utilise les caméras des smartphones pour suivre les données médicales des patients à domicile ; elle a reçu 75 000 $ pour mener un projet pilote avec l'US Baptist Health de Floride

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

La startup israélienne remporte un challenge mené par Start-Up Nation Central. (Crédit : Vered Farkash)
La startup israélienne remporte un challenge mené par Start-Up Nation Central. (Crédit : Vered Farkash)

La start-up israélienne CatAI, qui a développé une application de santé basée sur smartphone pour surveiller l’état de santé des patients depuis leur domicile, a été nommée lauréate d’un concours de santé destiné à aider les hôpitaux américains à réduire leurs coûts.

Cette start-up en phase précoce a été sélectionnée parmi 106 entreprises locales participant au Clinical Capacity Tech Challenge, qui a présenté leurs solutions technologiques visant à réduire les tâches administratives des prestataires de santé pour gérer efficacement la dotation en personnel, et ainsi réduire les coûts pour les hôpitaux et les établissements de santé.

Le défi a été lancé plus tôt cette année par Start-Up Nation Central (SNC), basée à Tel Aviv, qui met en relation les entreprises internationales et les dirigeants gouvernementaux à la technologie israélienne et facilite l’accès à l’écosystème des start-ups du pays, en collaboration avec ARC Innovation, la branche innovation du centre hospitalier Sheba, et Baptist Health Innovations. Cette dernière fait partie de Baptist Health, basée en Floride du Sud, la plus grande organisation de santé de la région, exploitant 12 hôpitaux et 200 centres de soins ambulatoires, des centres de soins d’urgence et des cabinets médicaux.

Fondée fin 2021 par le PDG Avner Rouach, le chirurgien et spécialiste en médecine d’urgence Dr. Shlomi Israelit, le directeur-technique Avi Motova et le directeur des opérations Ofer Bar, CatAI a reconnu le besoin des prestataires de santé en matière de surveillance fiable de la santé des patients à domicile pour aider à réduire les réadmissions en milieu hospitalier, la surpopulation hospitalière et, par conséquent, les coûts.

Alors que la population mondiale vieillit, le nombre de patients, en particulier les patients âgés, nécessitant une surveillance médicale permanente continue d’augmenter, ce qui aggrave la charge pesant sur les hôpitaux et le système de santé.

Rouach a raconté qu’il a quitté l’armée israélienne après avoir servi plus de 20 ans dans l’armée de l’air et dans l’unité d’innovation de l’armée israélienne pour créer la start-up, après avoir constaté qu’une grande partie des documents vitaux liés à la pression artérielle et aux mesures du pouls se perdaient chez la grand-mère de sa femme.

L’application de CatAI transmets les données médicales des patients via smartphone. (Autorisation)

« Cette expérience personnelle a été la raison de la recherche d’une solution de santé numérique pour une surveillance précise des patients à distance », a confié Rouach au Times of Israel.

La start-up a développé une plateforme qui utilise l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique pour suivre et surveiller les paramètres médicaux, notamment la pression artérielle, la fréquence cardiaque, la saturation en oxygène dans le sang et la température, à partir du domicile du patient. L’application CatAI utilise la caméra du smartphone du patient pour extraire et transmettre les données médicales et les résultats des tests, tels que le niveau de coagulation sanguine, directement dans le dossier médical du patient, accessible aux soignants et aux prestataires de soins de santé.

« Que faites-vous pour vous souvenir de l’endroit où vous avez garé votre voiture ? Vous prenez une photo avec votre smartphone. Eh bien, c’est aussi simple d’utiliser notre application », a déclaré Rouach au Times of Israel. « Nous avons constaté que lorsque la saisie est nécessaire, les patients à domicile commettent de nombreuses erreurs lors de la transmission de données médicales, tandis que l’utilisation d’une image est précise. »

L’application de CatAI transmets les données médicales des patients via smartphone. (Autorisation)

Grâce à l’application, les données et les informations peuvent être extraites de n’importe quel appareil médical traditionnel. Elle peut également être connectée à n’importe quel appareil de communication, comme les dispositifs portables. De plus, le système de l’application envoie des alertes aux soignants en cas de changements dans les signes vitaux des patients à domicile, tels qu’une saturation en oxygène réduite associée à une prise de poids, qui peuvent nécessiter un changement de traitement médical, ou des variations de la tension artérielle et de la fréquence cardiaque qui nécessitent une intervention immédiate pour sauver des vies.

« Notre application élimine la nécessité d’acheter des dispositifs médicaux coûteux, les problèmes de connectivité ou le recours à des équipes de maintenance », a ajouté Rouach.

Dans le cadre du défi, la start-up basée à Herzliya a remporté le déploiement d’un programme pilote d’une valeur de 75 000 dollars pour travailler avec Baptist Health Innovations et développer davantage sa technologie afin de pénétrer le marché américain. La récompense comprend également des conseils professionnels et un mentorat d’experts en santé de l’ARC Sheba et de Triventures, un fonds mondial de démarrage qui investit dans l’innovation en santé.

En Israël, l’application de CatAI est utilisée dans les foyers de patients atteints d’insuffisance cardiaque congestive, de diabète et d’autres pathologiques, selon Rouach. Parmi les clients de la start-up, on trouve Sabar Health, le plus grand service d’hospitalisation à domicile d’Israël, et Meuhedet, la troisième plus grande caisse de santé du pays.

« Le défi Hospital2Hospital représente une étape cruciale dans l’exploitation de l’innovation israélienne pour relever les défis critiques de la santé », a déclaré Avi Hasson, PDG de SNC. « Cette initiative s’inscrit dans notre mission de favoriser la collaboration entre les hôpitaux, les start-ups et les multinationales de la santé pour un impact significatif et la mise en œuvre de solutions innovantes. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.