Une judoka israélienne médaillée aux JO annonce sa retraite
Rechercher

Une judoka israélienne médaillée aux JO annonce sa retraite

Yarden Gerbi, qui a remporté l'argent aux JO de Rio en 2016, dit ne plus être en mesure de “tout donner” pour le sport

Yarden Gerbi d'Israël après avoir battu Miku Tashiro du Japon pour remporter la médaille de bronze en catégorie moins de 63 kg à l'épreuve de judo féminin aux Jeux Olympiques de Rio 2016 le 9 août 2016 (Crédit : AFP PHOTO / Jack GUEZ)
Yarden Gerbi d'Israël après avoir battu Miku Tashiro du Japon pour remporter la médaille de bronze en catégorie moins de 63 kg à l'épreuve de judo féminin aux Jeux Olympiques de Rio 2016 le 9 août 2016 (Crédit : AFP PHOTO / Jack GUEZ)

Yarden Gerbi, judoka médaillée aux Jeux olympiques, a annoncé lundi lors d’une conférence de presse qu’elle prenait sa retraite.

L’athlète de 28 ans, qui a grandi à Kfar Saba, dans le centre du pays, avait décroché une médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Rio en 2016.

C’est la deuxième athlète israélienne à avoir remporté une médaille olympique après Yael Arad, médaillée d’argent aux Jeux de Barcelone en 1992.

En larmes, Gerbi a déclaré durant la conférence de presse qu’elle a subi une blessure au coude après sa victoire olympique, et qu’elle « a senti qu’elle perdait [s]on énergie. »

« Je n’avais plus l’énergie de tout donner sur le tatami […], je suis à bout, je n’ai plus la force de me donner davantage […]. C’était une question de temps. »

« Mes proches savaient déjà. Ce n’était pas une décision facile à prendre, mais c’est la mienne. Je suis la seule à pouvoir le ressentir. Demain matin, je me lèverais et je n’ai aucune idée de ce que je vais faire. »

Gerbi a évoqué l’ouverture d’un club de judo pour enfants.

« Je finis ma carrière la tête haute, a-t-elle dit, fière de chaque objectif que je me suis fixés et de toutes mes réussites. »

Gerbi, qui a remporté le championnat du monde de judo en 2013, avait mis aux enchères sa pièce d’identité et son badge olympique pour récolter des fonds pour le département d’oncologie pédiatrique au centre médical Sourasky à Tel Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...