Une nouvelle fête iranienne célèbre la destruction prévue d’Israël d’ici 2040
Rechercher

Une nouvelle fête iranienne célèbre la destruction prévue d’Israël d’ici 2040

Le premier « Festival du Sablier » lance des concours d'art et médiatiques « pour dévoiler les mesures bestiales et anti-droits de l'Homme du régime des occupants sionistes »

Capture d'écran du site du 'Festival du Sablier' iranien qui célèbre la destruction imminente d'Israël, le 28 février 2018 (Crédit : Capture d'écran)
Capture d'écran du site du 'Festival du Sablier' iranien qui célèbre la destruction imminente d'Israël, le 28 février 2018 (Crédit : Capture d'écran)

L’Iran a inauguré un « Festival du Sablier » pour célébrer « l’effondrement imminent » d’Israël, sur la base d’un « plan » secret de la République islamique annoncé en 2015 pour détruire l’Etat juif dans les 25 ans, ont signalé mardi les médias iraniens.

Le festival, dédié aux productions artistiques et médiatiques anti-israéliennes, est un symbole de la destruction prochaine du pays, a déclaré Hossein Amir-Abdollahian, ancien vice-ministre iranien des Affaires étrangères et actuel assistant du président du parlement Ali Larijani lors d’une conférence de presse.

L’affiche pour le ‘Festival du Sablier’ iranien pour célébrer la destruction imminente d’Israël, avec Hossein Amir-Abdollahian, conseiller du président du Parlement iranien, le 28 février 2018 (Crédit : Capture d’écran)

En 2015, le guide suprême de l’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei, a prédit que d’ici 2040, il n’y aura plus d’État d’Israël. Lors d’un rassemblement de la Journée de Quds à Téhéran en 2017, le régime a dévoilé une horloge qui comptait les jours jusqu’à la destruction annoncée de l’État juif.

Amir-Abdollahian a déclaré qu’il ne pouvait pas révéler publiquement les plans du régime pour assurer la destruction d’Israël.

« La République islamique ne permettra pas aux sionistes de jouer avec la sécurité de la région sensible du Moyen-Orient », a-t-il affirmé.

« L’Iran et ses alliés dans la région, qui ont défait les terroristes, ne permettront jamais aux sionistes de mettre en danger la sécurité de la région », a-t-il ajouté. Ces propos ont été rapportés par l’agence de presse Mehr.

Le responsable a rejeté toute négociation entre Israël et les Palestiniens, déclarant que « Tel Aviv a montré qu’il ne reste pas fidèle à ses engagements », a rapporté Mehrs. Il a souligné que la seule façon de résoudre la situation était la « résistance ».

Mahdi Qomi, le secrétaire exécutif du festival, a déclaré : « Les organisateurs travailleront avec 2 400 ONG anti-israéliennes en Europe, en Amérique du Nord, en Amérique latine et en Asie orientale pour promouvoir le festival à travers le monde », a signalé Mehrs.

Le festival débutera le 21 avril, qui est également la date limite pour soumettre les créations.

Le site officiel du festival a appelé à des soumissions multimédias sur des sujets tels que le régime sioniste, tueur d’enfants, le régime des occupants de Qods (Israël) ne survivrait pas aux 25 prochaines années, Israël, une tumeur cancéreuse, et Israël, un régime faux, raciste et colonialiste.

Le site a également critiqué les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite, qualifiant ce dernier de « damné Wahabisme ».

« Le Sablier international a été créé dans le but de rassembler et de présenter des productions antisionistes de partisans de la justice, monothéistes et musulmans du monde entier afin de dévoiler les mesures bestiales et anti-droits de l’homme du régime d’occupation sioniste et de ses partisans comme les Etats-Unis et ce damné Wahabisme », affirme le site.

Le gagnant dans chaque section gagnera 1 800 dollars et le gagnant global recevra 2 700 dollars, selon le site Web.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...