Une résidente d’implantation prônant l’agression de soldats et d’Arabes reconnue coupable d’incitation
Rechercher

Une résidente d’implantation prônant l’agression de soldats et d’Arabes reconnue coupable d’incitation

La jeune israélienne avait aussi salué les crimes commis contre les chrétiens

Eliraz Fine, qui habite Yitzhar, une implantation israélienne dans le nord de la Cisjordanie, devant le tribunal pour y répondre "d'incitation à la violence contre des soldats" le 7 mai 2014 à la Cour des magistrats de Jérusalem . (Crédit : Meital Cohen/Flash90)
Eliraz Fine, qui habite Yitzhar, une implantation israélienne dans le nord de la Cisjordanie, devant le tribunal pour y répondre "d'incitation à la violence contre des soldats" le 7 mai 2014 à la Cour des magistrats de Jérusalem . (Crédit : Meital Cohen/Flash90)

La cour des magistrats de Petah Tikva a reconnu coupable d’incitations à la violence une jeune israélienne de 24 ans qui avait déclaré sur Internet qu’elle soutenait les agressions commises à l’encontre de soldats de l’armée israélienne, de Palestiniens et d’Arabes israéliens.

Eliraz Fein, qui habite l’implantation de Yitzhar en Cisjordanie, a plaidé coupable pour avoir incité à la violence à de « nombreuses » occasions, selon les documents du tribunal.

Les chefs d’inculpation précisent que Fein avait déjà dans le passé exprimé sa « fierté et sa joie » lors du meurtre en 2014 de l’adolescent palestinien Muhammad Abu Khdeir par des extrémistes israéliens et qu’elle avait salué l’incendie volontaire d’une habitation palestinienne en 2015 qui avait entraîné la mort de trois membres de la famille Dawabsha, disant que cet acte criminel était « adéquat et approprié ».

Le tribunal a également estimé que Fein faisait l’éloge des crimes de haine commis contre les chrétiens et qu’elle avait prôné l’attaque et même le meurtre de soldats de l’armée israélienne « dans certaines circonstances ».

Aucune date n’a encore été décidée pour l’énoncé de la condamnation.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...