Rechercher

Une salle de fêtes versera 80 000 shekels à un couple homosexuel discriminé

Deux femmes avaient tenté de réserver une salle de réception pour leur mariage ; alors qu'elles insistaient, le responsable avait répondu : "Nous ne faisons pas ce genre de choses"

Un couple de deux femmes homosexuelles se marie à Tel Aviv, le 4 juin 2019. (Crédit : AP Photo/Oded Balilty)
Un couple de deux femmes homosexuelles se marie à Tel Aviv, le 4 juin 2019. (Crédit : AP Photo/Oded Balilty)

Une plainte pour discrimination déposée par un couple de lesbiennes contre la salle de réception de Ganei Hatzvi s’est conclue, mardi, par un accord entre les deux parties qui a été approuvé par le tribunal. La salle devra verser aux deux femmes la somme de 80 000 shekels en indemnités.

Le couple était venu visiter la salle, qui se trouve aux abords d’Ashkelon, au mois de novembre 2020 après un premier contact téléphonique, selon la plainte. Quand le responsable de la salle avait réalisé que le mariage prévu était une union homosexuelle, il avait tenté de les persuader de ne pas louer les lieux.

Mais le couple avait insisté et le responsable leur avait alors expliqué : « Nous ne faisons pas ce genre de choses », ajoutant, selon la Douzième chaîne, « mais pour les Bédouins aussi – nous ne faisons pas de mariages bédouins ici. Ils peuvent faire leurs photos de mariage dans la salle mais le mariage en lui-même, nous ne l’assurons pas ».

Les deux femmes ont alors porté plainte devant la Cour des magistrats d’Ashdod, aux côtés de l’Association Aguda pour l’égalité LGBT en Israël – représentés par Hagai Kelai, Adi Greenfeld et Adia Sheinwald. La plainte réclamait des dommages et intérêts et elle affirmait que le responsable de la salle leur avait refusé le service parce qu’elles étaient homosexuelles, ce qui est un cas de discrimination sur la base de l’orientation sexuelle interdit par la loi.

Aguda avait déjà remporté, dans le passé, une plainte similaire – quand une imprimerie en 2020 avait refusé d’imprimer des affiches pour un groupe de défense des droits LGBT à Beer Sheva. La Cour des magistrats de Beer Sheva avait statué que le magasin devrait verser au groupe 50 000 shekels, en plus de prendre en charge ses frais judiciaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...