Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

Une société européenne de capital-risque clôture un fonds de 220 M de $ pour des startups israéliennes

Le deuxième fonds de Forestay veut investir dans des startups en Israël et en Europe spécialisées dans l'IA d'entreprise, les infrastructures de données et la cybersécurité

Sharon Wrobel est journaliste spécialisée dans les technologies pour le Times of Israel.

L'équipe de la société européenne de capital-risque Forestay Capital. (Autorisation)
L'équipe de la société européenne de capital-risque Forestay Capital. (Autorisation)

La société européenne de capital-risque Forestay Capital a annoncé mercredi la clôture de son deuxième fonds à 220 millions de dollars, conçu pour investir dans des startups israéliennes et les aider à se développer en Europe.

« Nous sommes présents sur le marché technologique israélien depuis notre création et nous comptons bien continuer à soutenir longtemps l’innovation technologique israélienne en matière d’IA d’entreprise », a déclaré Frederic Wohlwend, associé directeur de Forestay Capital, au Times of Israel.

« Nous pensons qu’Israël fournit les meilleures équipes technologiques et techniques au monde et nous sommes prêts à être leur partenaire de choix en Europe pour leur développement. »

Fondée en 2018 par Wohlwend, ex-Global Chief Digital Officer de Serono et du géant pharmaceutique Merck KGaA, Forestay a commencé dans le secteur des fonds de logiciels d’entreprise de B-FLEXION, société d’investissement entrepreneuriale privée de la famille Bertarelli.

Avec des bureaux à Genève, Londres, Jersey et Dublin, le fonds de capital-risque investit dans les startups en phase de démarrage et vient en aide aux fondateurs qui mettent leurs produits sur le marché pour favoriser le développement commercial.

La décision d’investir dans les startups israéliennes a suivi l’entrée en guerre d’Israël, il y a de cela neuf mois, suite au pogrom perpétré par le Hamas le 7 octobre, au cours duquel des terroristes ont tué 1 200 personnes dans le sud d’Israël, essentiellement des civils, et fait des centaines d’otages.

L’armée israélienne a riposté en rappelant des centaines de milliers de réservistes pour aller se battre, parmi lesquels des milliers d’employés de startups et d’entreprises technologiques. Cette situation est porteuse de problèmes, en particulier pour les startups israéliennes en phase de démarrage, qui, en l’absence de leurs personnels clé, ont du mal à gérer leurs opérations quotidiennes et trouver les fonds essentiels à leur survie.

Frederic Wohlwend, associé fondateur et directeur de la société de capital-risque Forestay Capital. (Autorisation)

Forestay explique que le deuxième fonds servira à financer 10 à 15 nouveaux investissements d’une valeur allant de 10 à 15 millions de dollars dans des startups en Israël et en Europe liées à l’IA d’entreprise, les infrastructures de données, la cybersécurité et l’automatisation des processus.

Il s’appuie, pour ce faire, sur les plus grands fonds familiaux d’Europe, comme en témoigne le partenariat avec Anaïs Ventures, source d’investissement de certains membres de la famille Firmenich.

S’agissant de ce deuxième fonds, Forestay dit avoir commencé à allouer des capitaux en partenariat avec trois entreprises, dont la start-up israélienne de cybersécurité Veriti et la start-up suisse d’intelligence d’ingénierie Neural Concept.

Pour son premier fonds de la société de capital-risque, Forestay a soutenu 13 entreprises, dont trois ont atteint le statut de licorne – soit une valorisation supérieure à 1 milliard de dollars – et deux ont été vendues.

Le portefeuille du fonds comprend trois startups israéliennes – Fornova, vCita et K2view – ainsi que la startup de stockage en nuage Wasabi, Nexthink et la startup de données intelligentes Scandit.

« Ces dernières années, K2View s’est vu courtisé par plusieurs enseignes de capital-risque et de capital-investissement de renommée mondiale », explique le fondateur et PDG de K2View, Achi Rotem.

« Nous avons refusé toutes les offres – jusqu’à ce que nous rencontrions Forestay ; avant même de conclure un accord, l’équipe de Forestay nous avait présentés aux cadres supérieurs de clients potentiels de niveau 1, démontrant non seulement une forte confiance en notre offre, mais surtout en mettant leur propre réseau en jeu. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.