Une stagiaire à l’ambassade de France aux USA publie des posts antisémites sur Facebook
Rechercher

Une stagiaire à l’ambassade de France aux USA publie des posts antisémites sur Facebook

Amira Jumaa, étudiante à Science-Po a été congediée suite à une révélation de la page des 'Inglourious Basterds'

Amira Jumaa (Photo: Facebook)
Amira Jumaa (Photo: Facebook)

Amira Jumaa, une stagiaire koweïtienne travaillant à l’ambassade de France aux Etats-Unis a été congédiée mardi après avoir été accusée d’avoir publié une diatribe antisémite sur Facebook.

Elle a également été suspendue de Sciences Po Paris, où elle était étudiante, en attendant une enquête plus approfondie, a indiqué un porte-parole de la faculté à l’AFP.

Les propos controversés ont été révélés vendredi par la page d’un groupe appelé « The Inglourious Basterds« , dont le but proclamé est de signaler les messages antisémites sur les réseaux sociaux.

Les pages de l’étudiante Facebook et Twitter n’étant plus disponibles, la date à laquelle les commentaires incriminés ont été écrits n’est pas connue.

« Oui, vous Juifs méritez d’apprendre ces leçons, » aurait écrit l’étudiante dans un échange Facebook, selon le site Inglourious Basterds – qui emprunte son nom d’un film de Quentin Tarantino sur une bande de soldats juifs chassant les nazis.

« Vous n’avez pas d’endroit où vivre dans ce monde – c’est pourquoi vous êtes du rebut et des rats, et vous êtes discriminés où que vous soyez. Ne blâmez pas les pauvres Palestiniens », a-t-elle poursuivi dans l’échange.

Après avoir été accusée de racisme, elle répond : « Je suis du Koweït donc mon pays peut vous acheter vous et vos parents et vous mettre dans des fours. »

L’ambassade a déclaré à l’AFP que la stagiaire, travaillant aus services culturels à New York, a confirmé à son directeur, après avoir appris les allégations, qu’elle avait écrit une partie de l’échange, mais que le commentaire sur « les fours » et d’autres n’étaient pas d’elle.

Elle a également dit à son responsable, qu’elle avait présenté ses excuses à l’utilisateur avec qui elle avait eu l’échange avant que n’apparaisse le post des Inglourious Basterds, selon l’ambassade.

Le ministère des affaires étrangères et du développement international a appris avec consternation les propos antisé…

Posted by Cultural Services | French Embassy in the US on Friday, 23 October 2015

« Cette stagiaire d’origine koweïtienne, envoyée par Sciences Po, a été immédiatement renvoyée, » a indiqué mardi sur Twitter, Gérard Araud, l’ambassadeur de France aux Etats-Unis.

« Compte tenu de la gravité des accusations portées contre (la femme), le directeur de Sciences Po a décidé de suspendre ses études par mesure de précaution, en attendant une décision disciplinaire, » a déclaré à l’AFP un porte-parole de Sciences Po.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...