Une star égyptienne critiquée pour une photo avec Omer Adam aux ÉAU
Rechercher

Une star égyptienne critiquée pour une photo avec Omer Adam aux ÉAU

Muhammad Ramadan fait face à des réactions négatives après une photo avec la star israélienne; un diffuseur de télévision égyptien affirme que l'acteur doit une explication

Le chanteur israélien Omer Adam se produit en direct lors du festival annuel Kleizmer dans la ville de Safed, au nord d'Israël, le 14 août 2019. (David Cohen/Flash90)
Le chanteur israélien Omer Adam se produit en direct lors du festival annuel Kleizmer dans la ville de Safed, au nord d'Israël, le 14 août 2019. (David Cohen/Flash90)

L’acteur égyptien Muhammad Ramadan a été la cible de critiques au cours du week-end, après qu’un journaliste émirati a publié une photo de la star embrassant le chanteur israélien Omer Adam lors d’un voyage aux Émirats arabes unis.

L’Egyptien de 32 ans doit sa renommée dans le monde arabe à la musique – notamment en collaboration avec le Marocain Saad Lamjarred et le Congolais Gims – ainsi qu’à ses rôles en tête d’affiche de gros succès à la télévision et au cinéma égyptiens.

La photo a gagné en popularité lorsqu’elle a été retweeté par le compte Twitter arabe de l’État d’Israël sous la rubrique « L’art nous rassemble toujours ».

Selon les informations, la photo a d’abord été publiée par le journaliste émirati Hamad Al Mazrouei sur son compte Twitter, avec des sous-titres : « L’artiste le plus célèbre d’Égypte avec l’artiste le plus célèbre d’Israël, Dubaï nous réunit. » Il a toutefois supprimé la photo par la suite, car le tollé grandissait.

« Vous avez perdu votre public », lit-on sur la page de l’acteur Ramadan, selon le site d’information Ynet. « Non à la normalisation » en a dit un autre, et « Tous les Palestiniens devraient cesser de vous suivre ».

Bien que l’Égypte ait officiellement des relations avec Israël, son gouvernement n’a pas encouragé une paix chaleureuse avec l’État juif et la normalisation y reste mal vue. Le contraste est frappant avec les EAU, qui ont tenté d’encourager les échanges culturels et les relations chaleureuses entre les peuples dans le cadre de leur toute nouvelle normalisation avec Israël.

Samedi, dans ce qui semblait être une tentative visant à limiter les dégâts, Ramadan a semblé remarquer qu’il n’était pas conscient ou peu concerné par l’identité d’Adam.

Ramadan a posté une photo de lui avec des fans, en disant « Je refuse de demander à chacun son identité, sa couleur, sa nationalité et sa religion. »

L’animateur de la télévision égyptienne Ahmad Moussa, qui apparaît sur une chaîne considérée comme proche du régime, a appelé Ramadan pour s’expliquer.

« S’agit-il d’une véritable catastrophe ou non ? Si c’est le cas, Ramadan aura des problèmes avec nous », a déclaré Moussa, selon un compte rendu diffusé par la chaîne israélienne Kan. Il a ajouté que malgré l’accord de paix officiel entre les deux nations, il n’y a pas eu de rapprochement entre les citoyens des deux pays.

L’accord de paix historique entre le président égyptien Anouar El-Sadate et le Premier ministre israélien Menachem Begin a été signé à Washington le 26 mars 1979, mais est resté incontestablement une paix froide entre les deux nations.

Le président égyptien Abdel-Fattah al-Sissi a salué l’accord de normalisation entre Israël et les EAU lorsqu’il a été annoncé, exprimant son soutien à « toute mesure susceptible d’apporter la paix » au Moyen-Orient.

Un appel au boycott a fait de « #Mohamed_Ramadan » l’un des mots-dièse les plus utilisés sur Twitter Egypte depuis samedi.

« Rien d’autre que l’art ne vous réunit, en effet (…) Ni la religion, ni l’arabité, ni l’humanité, ni la terre, ni l’histoire ne pourraient jamais nous rassembler », fulmine une utilisatrice sur Facebook.

« N’oubliez pas de l’inviter à chanter des chansons nationalistes le 6 octobre #boycott_Mohamed_Ramadan », tweete quelqu’un faisant allusion à la commémoration du début de la guerre de Kippour (1973) entre l’Egypte et Israël.

Quelques rares messages de soutien également. « Voilà la paix que nous recherchons, que Dieu t’éclaire Mohamed Ramadan », relève un internaute.

Face la polémique, le directeur du syndicat des comédiens Achraf Zaki veut convoquer prochainement l’artiste qui a insisté sur le fait que les photos avaient été prises « dans un pays arabe ».

La star de la musique méditerranéenne Adam, 27 ans, est l’un des chanteurs israéliens les plus connus, avec son single « Shnei Meshugaim » vu plus de 61 millions de fois sur YouTube, et de nombreux autres singles qui ont été vus plus de 30 millions de fois. Ayant la double nationalité américaine et israélienne, il a fait plusieurs apparitions à Dubaï au cours des derniers mois.

Des vols commerciaux directs réguliers devraient débuter entre Israël et les EAU le mois prochain. Toutefois, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et d’autres ministres seraient préoccupés par d’éventuels malentendus et incidents dus aux différences culturelles entre les Israéliens et les Émiratis.

Les EAU sont classés comme un pays « vert » selon les règlements du ministère de la Santé, ce qui signifie que les voyageurs retournant en Israël ne sont pas tenus de se mettre en quarantaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...