Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Une subvention de 75000 € de la métropole de Lyon pour le futur mémorial de la Shoah

Le montant total de l’édifice s’élève à 500 000 € et, outre la métropole de Lyon, la région Auvergne-Rhône-Alpes a promis un financement de 150 000 €

La statue de la République, place Carnot, à Lyon. (Crédit : Jean-Louis Lascoux / CC BY-SA 3.0)
La statue de la République, place Carnot, à Lyon. (Crédit : Jean-Louis Lascoux / CC BY-SA 3.0)

La métropole de Lyon a adopté ce lundi une subvention de 75 000 € pour l’édification d’un mémorial de la Shoah sur la place Carnot, dans le centre-ville de Lyon, a rapporté Le Figaro.

L’association porteuse du projet a récemment lancé un concours visant à sélectionner l’artiste qui réalisera cette œuvre mémorielle. Celui-ci se veut « d’envergure nationale et internationale, et ouvert le plus largement possible ».

Elle espère ainsi inaugurer le mémorial le 27 janvier 2025, à l’occasion des 80 ans de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz.

Le montant total de l’édifice s’élève à 500 000 €. Outre la métropole de Lyon, la région Auvergne-Rhône-Alpes a promis un financement de 150 000 €. Au total, 400 000 € ont déjà été collectés.

Portés par Jean-Olivier Viout, procureur honoraire, l’association et son projet rassemblent des acteurs locaux, des représentants de rescapés juifs et non-juifs, l’Amicale des déportés d’Auschwitz et des camps de Haute-Silésie, l’association des Fils et Filles de déportés juifs de France, le CRIF Auvergne-Rhône Alpes et des personnalités civiles.

Présidé par l’avocat André Soulier, un comité de parrainage pour l’édification d’un Mémorial dans la ville avait aussi été fondé, auquel Beate et Serge Klarsfleld se sont joints.

« Je me réjouis de la concrétisation de ce projet trop longtemps attendu par les associations et les acteurs de la mémoire de la Shoah. Ce lieu permettra d’ancrer cette mémoire sur le territoire métropolitain, marqué par le drame de la Seconde Guerre mondiale », a déclaré Bruno Bernard, président de la métropole de Lyon, après le vote de la subvention.

Lyon, capitale de la résistance, a inauguré en septembre dernier un premier mémorial à la mémoire des Juifs d’Auvergne Rhône-Alpes victimes du nazisme. Le mémorial, un mur, rend hommage et porte les noms des 6 084 déportés. Il se trouve au cimetière de la Mouche, le cimetière juif de Lyon, dans le 7e arrondissement de la ville.

En avril 2019, dans le quartier de Perrache, une stèle sur laquelle est indiquée l’identité des 44 enfants et de leurs 7 éducateurs raflés en 1944 dans la maison d’Izieu a été inaugurée.

Le mémorial de la place Carnot sera lui dédié à l’ensemble des victimes de la Shoah.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.