US : Des groupes juifs soutiennent une loi contre l’ordre anti-migrants de Trump
Rechercher

US : Des groupes juifs soutiennent une loi contre l’ordre anti-migrants de Trump

Après que des Démocrates ont présenté un texte visant à rejeter les efforts présidentiels sur l'immigration, 18 groupes, dont HIAS, disent défendre leurs "voisins musulmans"

Le président américain Donald Trump s'exprime devant la conférence annuelle de la Coalition juive républicaine au casino The Venetian, le 6 avril 2019 à Las Vegas, Nevada. (Crédit : Ethan Miller/Getty Images/via JTA)
Le président américain Donald Trump s'exprime devant la conférence annuelle de la Coalition juive républicaine au casino The Venetian, le 6 avril 2019 à Las Vegas, Nevada. (Crédit : Ethan Miller/Getty Images/via JTA)

JTA — Dix-huit organisations juives ont demandé au congrès d’adopter un texte qui a pour objectif de renverser le décret du président Donald Trump qui interdit aux citoyens de certains pays à majorité musulmane de se rendre aux Etats-Unis.

Mercredi, le sénateur Chris Coons et la représentante Judy Chu ont présenté des projets de loi au sénat et à la chambre respectivement pour rejeter trois versions de cette interdiction placée sur les voyages par Trump. La version actuelle restreint l’accès au territoire américain aux ressortissants iraniens, syriens, libyens, nord-coréens, vénézuéliens, somaliens et yéménites.

HIAS, un groupe de défense et d’aide aux immigrants connu dans le passé sous le nom de Hebrew Immigrant Aid Society, est à l’origine du courrier qui a été envoyé mercredi aux membres du congrès.

« Nous sommes solidaires de nos voisins musulmans et nous soutenons les réfugiés et les demandeurs d’asile du monde entier », dit la missive. « En tant que Juifs américains, nous sommes fiers de l’héritage de notre pays, terre d’accueil de ceux qui se trouvent dans l’obligation de quitter leurs pays, en quête de sécurité ».

Des manifestantes contre l’interdiction temporaire de voyage prononcée par le président Donald Trump à l’égard des citoyens de sept nations à majorité musulmane devant le terminal Bradley de l’aéroport international de Los Angeles, à Los Angeles, le 4 février 2017 (Crédit : AP Photo/Reed Saxon)

Parmi les signataires, des groupes officiels représentant les dénominations réformée, conservatrice et reconstructionniste ainsi que l’organisation orthodoxe de justice sociale Uri L’Tzedek. L’American Jewish World Service, l’ADL (Anti-Defamation League), J-Street et le National Council of Jewish Women ont également apporté leur signature.

L’année dernière, la Cour suprême avait maintenu le décret présidentiel de Trump décidant de l’interdiction de voyage, une décision qui avait été critiquée par les plus importantes organisations juives. Trump avait auparavant émis des ordonnances similaires à deux occasions, qui avaient été bloquées par des juridictions inférieures.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...