US: La nomination d’Alejandro Mayorkas à la Sécurité intérieure confirmée
Rechercher

US: La nomination d’Alejandro Mayorkas à la Sécurité intérieure confirmée

La nomination de Mayorkas, juif d'origine cubaine et fils d'un survivant de la Shoah, a été combattue par certains Républicains

Alejandro Mayorkas témoigne lors de l'audience de sa confirmation au sénat au poste de secrétaire de la Sécurité intérieure, le 19 janvier 2021. (Crédit : Joshua Roberts-Pool/Getty Images via JTA)
Alejandro Mayorkas témoigne lors de l'audience de sa confirmation au sénat au poste de secrétaire de la Sécurité intérieure, le 19 janvier 2021. (Crédit : Joshua Roberts-Pool/Getty Images via JTA)

Washington – Mardi, le Sénat américain a confirmé la nomination d’Alejandro Mayorkas, né à Cuba et fils d’un survivant de la Shoah, à la tête de la Sécurité intérieure.

Les organisations juives nationales ont demandé la confirmation à ce poste d’Alejandro Mayorkas qui fut secrétaire adjoint à la Sécurité intérieure sous l’administration Obama, et qu’elles connaissent bien.

La nomination de Mayorkas a fait l’objet de disputes entre les sénateurs. Le vote concernant sa nomination a été plus serré (56 pour; 43 contre) que pour d’autres candidats au poste, présentés par Joe Biden.

Les organisations juives ont fait pression pour que Mayorkas soit nommé rapidement à la tête de la Sécurité intérieure, du fait du risque élevé représenté par l’extrême-droite radicale et suite aux événements tragiques du Capitole qui virent des partisans pro-Trump marcher et envahir le centre du pouvoir américain en janvier 2021.

Nombre de Républicains se sont opposés à la nomination de Mayorkas suite à ses promesses de mettre fin à certaines restrictions concernant l’immigration qui furent prises sous la mandature Trump. Durant son audition, Mayorkas a pourtant clairement montré qu’il s’inscrivait dans les projets en matière de Sécurité intérieure formulés par Joe Biden. Le sénateur républicain Josh Hawley a même mis un veto sur la candidature de Mayorkas.

Mayorkas fait partie des nombreuses personnes d’origine juive nommées par Biden, à l’instar d’Antony Blinken nommé au Département d’Etat ou encore d’Avril Haines nommée à la tête du Renseignement national.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...