Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

US: La nomination d’Alejandro Mayorkas à la Sécurité intérieure confirmée

La nomination de Mayorkas, juif d'origine cubaine et fils d'un survivant de la Shoah, a été combattue par certains Républicains

Alejandro Mayorkas témoigne lors de l'audience de sa confirmation au sénat au poste de secrétaire de la Sécurité intérieure, le 19 janvier 2021. (Crédit : Joshua Roberts-Pool/Getty Images via JTA)
Alejandro Mayorkas témoigne lors de l'audience de sa confirmation au sénat au poste de secrétaire de la Sécurité intérieure, le 19 janvier 2021. (Crédit : Joshua Roberts-Pool/Getty Images via JTA)

Washington – Mardi, le Sénat américain a confirmé la nomination d’Alejandro Mayorkas, né à Cuba et fils d’un survivant de la Shoah, à la tête de la Sécurité intérieure.

Les organisations juives nationales ont demandé la confirmation à ce poste d’Alejandro Mayorkas qui fut secrétaire adjoint à la Sécurité intérieure sous l’administration Obama, et qu’elles connaissent bien.

La nomination de Mayorkas a fait l’objet de disputes entre les sénateurs. Le vote concernant sa nomination a été plus serré (56 pour; 43 contre) que pour d’autres candidats au poste, présentés par Joe Biden.

Les organisations juives ont fait pression pour que Mayorkas soit nommé rapidement à la tête de la Sécurité intérieure, du fait du risque élevé représenté par l’extrême-droite radicale et suite aux événements tragiques du Capitole qui virent des partisans pro-Trump marcher et envahir le centre du pouvoir américain en janvier 2021.

Nombre de Républicains se sont opposés à la nomination de Mayorkas suite à ses promesses de mettre fin à certaines restrictions concernant l’immigration qui furent prises sous la mandature Trump. Durant son audition, Mayorkas a pourtant clairement montré qu’il s’inscrivait dans les projets en matière de Sécurité intérieure formulés par Joe Biden. Le sénateur républicain Josh Hawley a même mis un veto sur la candidature de Mayorkas.

Mayorkas fait partie des nombreuses personnes d’origine juive nommées par Biden, à l’instar d’Antony Blinken nommé au Département d’Etat ou encore d’Avril Haines nommée à la tête du Renseignement national.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.