USA : des rabbins renoncent au traditionnel appel présidentiel du Nouvel An juif
Rechercher

USA : des rabbins renoncent au traditionnel appel présidentiel du Nouvel An juif

Les dirigeants des mouvements réformé, conservateur et reconstructionniste disent ne pas pouvoir prendre part à cet appel annuel, après la réaction de Trump aux violences de Charlottesville

Le président américain Donald Trump au téléphone dans le Bureau Ovale à la Maison Blanche, le 27 juin 2017. (Crédit : Alex Wong/Getty Images)
Le président américain Donald Trump au téléphone dans le Bureau Ovale à la Maison Blanche, le 27 juin 2017. (Crédit : Alex Wong/Getty Images)

WASHINGTON – Des mouvements représentant trois courant du judaïsme américain ne participeront pas au traditionnel appel avant les fêtes du Nouvel An juif avec le président, parce que Donald Trump, disent-il, a « donné de la légitimité à ceux qui promeuvent l’antisémitisme, le racisme et la xénophobie. »

« Nous avons conclu que les propos du président Trump pendant et après les évènements tragiques de Charlottesville manquent tellement de moralité et d’empathie pour les victimes de la haine raciale et religieuse, que nous ne pouvons pas organiser un tel appel cette année », ont déclaré mercredi dans un communiqué les dirigeants des mouvements reconstructionniste, réformé et conservateur.

Ils faisaient référence à l’équivalence faite par Trump après les affrontements entre suprématistes blancs et contre-manifestants le 12 août à Charlottesville, en Virginie. Un suprématiste blanc a foncé en voiture dans la foule de contre-manifestant, tuant Heather Heyer, une jeune femme de 32 ans.

« La responsabilité pour la violence qui a eu lieu à Charlottesville, notamment le meurtre de Heather Heyer, ne repose pas sur les épaules des deux côtés, mais bien d’un seul : les nazis, l’extrême-droite et les suprématistes blancs qui ont amené la haine dans une communauté pacifique, peut-on lire dans le communiqué. Notre tradition nous enseigne que l’humanité est faillible, mais qu’elle est aussi capable de changer. Nous prions pour que le président Trump le reconnaisse et remédie à la grave erreur qu’il a commise en soutenant les voix de la haine. »

On ne sait pas encore si un appel séparé sera organisé pour les rabbins orthodoxes, qui ont participé aux appels annuels pendant le mandat du président Barack Obama. Des responsables des groupes rabbiniques orthodoxe ont indiqué qu’aucun appel distinct n’était en préparation.

« Nous respectons le bureau de la présidence, et pensons qu’il est plus efficace d’évoquer les questions et les préoccupations directement avec la Maison Blanche », a déclaré le rabbin Mark Dratch, vice-président exécutif du mouvement orthodoxe, le Conseil rabbinique d’Amérique.

Ces appels avaient déjà lieu durant les mandats des présidents George W. Bush et Bill Clinton, mais n’avaient pas nécessairement lieu à la veille du Nouvel An juif. Bush, par exemple, organisait souvent des rencontres en personne lors de la fête de Hanoukka à la Maison Blanche, une tradition qu’il a instaurée durant son premier mandat.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...