USA : « les nazis vont en finir avec toi », un rabbin menacé filme l’altercation
Rechercher

USA : « les nazis vont en finir avec toi », un rabbin menacé filme l’altercation

Le suspect de l'incident de Long Island a été arrêté après qu'Avrum Fri l'a filmé en train de menacer un autre client juif qu'il allait "chercher mon arme et revenir vous abattre"

Capture d'écran d'un homme, identifié comme étant Justin Pichizaca menaçant un rabbin dans un magasin Costco à Lawrence, Long Island. (Capture d'écran Twitter)
Capture d'écran d'un homme, identifié comme étant Justin Pichizaca menaçant un rabbin dans un magasin Costco à Lawrence, Long Island. (Capture d'écran Twitter)

JTA — Un rabbin qui a été agressé et menacé de violences physiques dans un magasin Costco de la banlieue de New York a filmé l’altercation, ce qui a permis l’arrestation de l’agresseur.

Dans un message Facebook daté de dimanche soir, le rabbin Avrum Fri écrit que l’homme lui a dit, dans les toilettes du magasin de la ville de Lawrence, « [insulte] Juif, les nazis vont en finir avec toi ».

Le rabbin ajoute avoir suivi ‘l’homme en dehors des toilettes et lui a demandé de réitérer ses propos de face, pendant qu’il filmait avec son téléphone portable.

L’homme, identifié comme étant Justin Pichizaca, 20 ans, du quartier du Queens de New York, s’est rapproché d’Avrum Fri pour le frapper et lui a dit « filme ce que tu veux, parce qu’un nazi va tous vous tuer ».

Pichizaca a également menacé un autre client juif, affirmant qu’il allait « chercher mon arme et revenir vous abattre ».

Le rabbin rapporte que personne n’est intervenu pendant l’altercation.

L’officier de police qui a répondu à l’appel d’Avrum Fri a expliqué qu’il n’y avait pas lieu de porter plainte parce qu’une fois que le rabbin a suivi Pichizaca en dehors des toilettes, il « est devenu l’agresseur ». Un autre agent lui a indiqué qu’il n’avait pas agi intelligemment, car il est « évident » que Pichizaca est mentalement instable.

Lundi, la victime a été convoquée au poste de police, où les agents se sont excusés. Pichizaca a été arrêté dans la journée et comparaîtra devant un juge mardi.

La vidéo a été supprimée de Facebook pour violation des règles.

« Je ne conseille pas aux gens de faire ce que j’ai fait », a écrit Avrum Fri dans une deuxième publication Facebook lundi. « Si vous n’êtes pas en mesure de vous défendre, le risque n’en vaut pas la peine. Ce que vous pouvez faire, c’est signaler l’incident à la police, même si cela ne peut pas aboutir à une plainte. Publiez les informations sur Facebook. Restez vigilants et enseignez la même chose à vos enfants. »

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...