USA : une loi pour couper l’aide militaire à Israël qui « incarcère des enfants »
Rechercher

USA : une loi pour couper l’aide militaire à Israël qui « incarcère des enfants »

Betty McCollum, une élue démocrate du Minnesota, a déjà tenté de présenter une législation similaire par le passé, mais sans succès

Les élus démocrates Peter Visclosky (Indiana) et Betty McCollum (Minnesota) de la Chambre des représentants en sous-commission à Washington, le 2 avril 2019. (Crédit : AP Photo/Manuel Balce Ceneta)
Les élus démocrates Peter Visclosky (Indiana) et Betty McCollum (Minnesota) de la Chambre des représentants en sous-commission à Washington, le 2 avril 2019. (Crédit : AP Photo/Manuel Balce Ceneta)

L’élue démocrate américaine Betty McCollum a présenté, mercredi, une loi à la Chambre des représentants qui mettrait fin aux aides financières militaires versées à Israël en raison de l’incarcération d’enfants palestiniens par le pays.

La représentante du Minnesota l’avait déjà soumise en novembre 2017, au nom de la loi dite Leahy, avec le parrainage de neuf autres élus. Elle n’a jamais fait l’objet d’un vote, que ce soit en commission ou à la Chambre elle-même.

Le projet de loi entend « défendre les droits humains des enfants palestiniens vivant sous occupation militaire israélienne et demander que les aides américaines ne soutiennent pas la détention, l’interrogation ou le mauvais traitement d’enfants palestiniens ».

Il établirait également la création d’un Fonds de surveillance du respect des droits humains et pour les enfants palestiniens victimes de la détention militaire israélienne, doté de 19 millions de dollars chaque année et destiné à des ONG recensant les violations des droits humains des enfants incarcérés par Israël.

« Le système de détention militaire juvénile d’Israël relève de la maltraitance infantile d’Etat destinée à intimider et terroriser les enfants palestiniens et leurs familles », a indiqué Betty McCollum dans un communiqué. « Il faut le condamner, mais il est tout autant condamnable qu’on permette aux impôts des contribuables américains, sous la forme d’aides militaires à Israël, de soutenir ce qui représente clairement une violation flagrante des droits des enfants ».

Plus de 10 000 enfants palestiniens ont été arrêtés, incarcérés, maltraités et jugées par les forces de sécurité israéliennes depuis 2000, d’après le communiqué de l’élue, se référant aux chiffres et informations d’ONG telles que Human Rights Watch et B’Tselem.

Le mois dernier, la représentante démocrate Alexandria Ocasio-Cortez avait applaudi l’initiative de McCollum dans un entretien, indiquant que la coupure des aides militaires et économiques au profit de Jérusalem était « assurément sur la table ».

La représentante Démocrate de New York, Alexandria Ocasio-Cortez, lors d’une audience de la Commission des services financiers de la Chambre, le 10 avril 2019 à Washington, DC. (Alex Wroblewski/Getty Images/AFP)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...