Vaccination : Le Hamas organise une loterie pour inciter les Gazaouis réticents
Rechercher

Vaccination : Le Hamas organise une loterie pour inciter les Gazaouis réticents

Le groupe terroriste a annoncé la vaccination obligatoire de tous les fonctionnaires, une disposition déjà prise en Cisjordanie

Yahya Sinwar, leader du mouvement terroriste palestinien du Hamas, fait des gestes lors d'un rassemblement à Beit Lahiya le 30 mai 2021. (Crédit : Atia Mohammed/Flash90)
Yahya Sinwar, leader du mouvement terroriste palestinien du Hamas, fait des gestes lors d'un rassemblement à Beit Lahiya le 30 mai 2021. (Crédit : Atia Mohammed/Flash90)

A Gaza, se faire vacciner contre le coronavirus peut rapporter gros : le groupe terroriste palestinien du Hamas au pouvoir a annoncé lundi le lancement d’une loterie permettant de gagner jusqu’à 10 000 shekels, une initiative devant encourager la vaccination face à une hausse des cas.

Les autorités du Hamas ont également annoncé la vaccination obligatoire de tous les fonctionnaires, une disposition qui a déjà été prise en Cisjordanie.

L’enclave de Gaza, qui compte quelque deux millions d’habitants, dont la moitié vit sous le seuil de pauvreté, a enregistré ces derniers jours une recrudescence des contaminations liée au variant Delta, plus contagieux.

A ce jour, environ 135 000 personnes ont reçu deux doses de vaccin à Gaza, où les autorités ont reçu au total quelque 336 000 doses. La population est toutefois réticente à se faire vacciner.

Pour encourager les habitants, le ministère de la Santé organise à partir de mercredi une loterie à destination des personnes âgées de 55 ans et plus : chaque jour, dix personnes vaccinées seront tirées au sort et recevront 200 dollars.

Et dans un mois, trois nouvelles autres personnes vaccinées seront également tirées au sort et se verront remettre 10 000 shekels, a annoncé le porte-parole du ministère de la Santé, Achraf al-Qodra.

L’initiative doit encourager les habitants « à sauver leurs vies », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Au total à Gaza, plus de 122 520 malades ont été détectés, dont 1 125 ont péri.

Et en Cisjordanie, où vivent 2,8 millions de Palestiniens, plus de 204 700 personnes contaminées, dont environ 2 500 sont décédées, ont officiellement été recensées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...