Van Basten s’excuse après une « blague de mauvais goût » autour du salut nazi
Rechercher

Van Basten s’excuse après une « blague de mauvais goût » autour du salut nazi

La bévue de l'ancienne star est apparue d'autant plus malvenue que les clubs néerlandais ont enclenché une série de mesures pour combattre le racisme

L'ancien footballeur néerlandais Marcel van Basten arrive pour le tirage au sort de la Coupe du monde de football 2018 au Kremlin à Moscou, le vendredi 1er décembre 2017. (Crédit : AP / Dmitri Lovetsky)
L'ancien footballeur néerlandais Marcel van Basten arrive pour le tirage au sort de la Coupe du monde de football 2018 au Kremlin à Moscou, le vendredi 1er décembre 2017. (Crédit : AP / Dmitri Lovetsky)

L’ancienne vedette du football néerlandais Marco Van Basten, aujourd’hui commentateur à la télévision, a présenté ses excuses samedi après avoir prononcé un salut nazi à l’antenne lors d’une blague « de mauvais goût » destinée à se moquer de l’allemand d’un de ses confrères.

Alors qu’un reporter de la chaîne néerlandaise Fox Sports, Hans Kraay, rendait l’antenne après avoir interviewé l’entraîneur allemand Frank Wormuth, à la mi-temps du match Ajax Amsterdam-Heracles Almelo (4-1), Van Basten, qui n’apparaissait pas à l’image, a lâché : « pas terrible, sieg Heil ».

Les propos de l’ancien triple Ballon d’or ont aussitôt provoqué un tollé sur Twitter, et Van Basten a rapidement présenté ses excuses pour ce qu’il a lui-même qualifié de « blague de mauvais goût ».

« Ce n’était pas mon intention de choquer. Je voulais juste ‘expliquer’ l’allemand à Hans », a relaté l’ancien attaquant néerlandais, visiblement contrit.

La bévue de Van Basten est apparue d’autant plus malvenue que les clubs néerlandais ont enclenché une série de mesures pour combattre le racisme.

Le week-end dernier, des chants racistes avaient entrainé l’arrêt temporaire d’un match entre deux clubs de deuxième division au Pays-Bas.

Fox Sports a également tenu à s’excuser à la suite des propos de Van Basten, selon le quotidien Algemeen Dagblad. « Ces commentaires sont inappropriés. Non seulement aujourd’hui mais tous les jours », a déclaré un porte-parole de la chaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...