Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Visite d’un haut responsable iranien aux Emirats arabes unis

Un responsable saoudien a affirmé mercredi que les discussions entre Ryad et Téhéran à Pékin avaient abouti à des "engagements concrets" sur le Yémen

Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien, Ali Shamkhani, siège à une réunion à Téhéran, en Iran, le 12 juin 2021. (Crédit : AP Photo/Vahid Salemi)
Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien, Ali Shamkhani, siège à une réunion à Téhéran, en Iran, le 12 juin 2021. (Crédit : AP Photo/Vahid Salemi)

Le président des Emirats arabes unis, cheikh Mohammed ben Zayed, a reçu jeudi le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale iranien, Ali Shamkhani, dans un contexte régional marqué par le rapprochement entre l’Iran et l’Arabie saoudite.

Les deux hommes ont évoqué « les relations bilatérales et les moyens de bâtir des ponts de coopération entre les deux pays dans différents domaines », a indiqué l’agence officielle émiratie WAM.

Le haut responsable iranien a également rencontré le conseiller à la sécurité nationale des Emirats, cheikh Tahnoun ben Zayed.

Durant son entretien avec le président émirati, Ali Shamkhani a affirmé que les deux pays pouvaient « faire de grands pas au niveau du développement de leur coopération bilatérale et de la diplomatie » régionale, a rapporté l’agence de presse nationale iranienne Irna.

Le haut responsable iranien a négocié la semaine dernière à Pékin l’accord ayant abouti au rétablissement des liens diplomatiques entre son pays et l’Arabie saoudite, après sept ans de rupture.

Ryad et Téhéran ont rompu leurs liens en 2016 après l’attaque de missions diplomatiques saoudiennes par des manifestants dans la République islamique à la suite de l’exécution par l’Arabie saoudite d’un religieux chiite.

En soutien à Ryad, les Emirats avaient réduit leur représentation diplomatique en Iran, tout en maintenant des liens économiques forts avec ce pays.

L’année dernière, Abou Dhabi avait renvoyé un ambassadeur à Téhéran, dans le cadre de sa politique de rapprochement avec ses anciens rivaux.

Les deux pays soutiennent néanmoins des camps opposés au Yémen, théâtre d’un conflit depuis 2014.

Les Emirats font partie de la coalition militaire, dirigée par Ryad, appuyant le gouvernement yéménite alors que l’Iran est proche des rebelles Houthis.

Un responsable saoudien a affirmé mercredi que les discussions entre Ryad et Téhéran à Pékin avaient abouti à des « engagements concrets » sur le Yémen.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.