Yigal Amir envoyé à l’isolement après avoir débuté une grève de la faim
Rechercher

Yigal Amir envoyé à l’isolement après avoir débuté une grève de la faim

Selon l'Administration pénitentiaire d'Israël, son téléphone lui a été retiré pour une durée de deux mois après qu'il l'a utilisé à des fins politiques

Une photo d'Yigal Amir présent au tribunal en 2004. (Yoram Rubin/Flash90)
Une photo d'Yigal Amir présent au tribunal en 2004. (Yoram Rubin/Flash90)

Yigal Amir, l’extrémiste juif qui a assassiné le Premier ministre Yitzhak Rabin en 1995, a été envoyé en « isolement » dans la prison de Rimonim du centre d’Israël après avoir commencé une grève de la faim pour protester contre le fait que les autorités lui ont confisqué son téléphone portable.

Selon l’Administration pénitentiaire d’Israël (IPS), le téléphone d’Amir lui a été retiré pendant deux mois après qu’il l’eut utilisé à des fins politiques, en violation des procédures de la prison.

Une source de l’IPS a déclaré qu’Amir, qui purge une peine de prison à vie pour l’assassinat en 1995, a rendu ses repas depuis vendredi et c’est pourquoi il a été placé en « isolement ».

Il a purgé une peine de sept ans dans une cellule isolée mais il a normalement accès à la télévision et d’autres avantages qui lui seront maintenant retirés à partir de dimanche pour une durée de sept jours.

Larissa Trimbobler, qui a épousé Amir en 2004 après un long combat juridique, a écrit sur Facebook la semaine dernière que la confiscation a suivi un appel téléphonique effectué par son mari à Yoav Eliasi, un rappeur connu sous le nom de « L’Ombre », qui a exprimé des points de vue d’extrême droite.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...