Yisrael Katz : le réseau ferroviaire d’Israël est la réponse aux trains nazis
Rechercher

Yisrael Katz : le réseau ferroviaire d’Israël est la réponse aux trains nazis

Le ministre des Transports a déclaré que les routes et aéroports du pays symbolisaient une véritable victoire sur l'Allemagne nazie

Le ministre des Transports Yisraël Katz lors de l'essai du train rapide Jérusalem-Tel Aviv le 16 janvier 2018. (Hadas Parush/Flash90)
Le ministre des Transports Yisraël Katz lors de l'essai du train rapide Jérusalem-Tel Aviv le 16 janvier 2018. (Hadas Parush/Flash90)

Mercredi, le ministre israélien des Transports Yisrael Katz a déclaré que le système ferroviaire qui fonctionne dans l’Etat juif était la réponse d’Israël aux trains utilisés par l’Allemagne nazie pour transporter des Juifs dans des camps d’extermination.

« Chaque voie est une réponse aux voies ferrées qui ont transporté des Juifs sans défense… vers leurs morts », a-t-il déclaré lors d’une cérémonie organisée au kibboutz Tel Yitzhak pour marquer Yom HaShoah.

Le ministre a estimé que son travail sur les chemins de fer symbolisait la résilience du peuple juif face aux projets d’extermination des nazis.

« Quand j’agis en tant que ministre des Transports pour créer des routes, des ports, des aéroports et des trains, c’est notre véritable victoire sur ce que les nazis ont essayé de faire », a-t-il clamé.

Sous Katz, en poste depuis dix ans, le réseau ferré israélien s’est largement développé dans certaines villes périphériques, et Jérusalem et Tel Aviv ont été reliés par un tramway. Mais la ligne ne dessert par l’ensemble de l’ère urbaine du cœur financier d’Israël et a été victime d’une série de complications techniques. Un récent rapport a mis en cause le ministre pour sa mauvaise gestion du réseau ferroviaire et pour ne pas avoir assez investi dans les transports publics.

Les liaisons ferroviaires opérées par les nazis pendant la Deuxième Guerre mondiale ont joué un rôle clef dans l’exécution des plans d’extermination d’Adolf Hitler en Europe. Des trains transportaient des Juifs depuis les ghettos créés par l’Allemagne vers des camps de la mort et de concentration.

De nombreux Juifs sont morts à bord de ces trains bondés.

Des portraits de survivants de la Shoah sont exposés au Musée de l’héritage juif alors qu’un ancien wagon allemand, comme ceux utilisés pour transporter des Juifs vers Auschwitz et d’autres camps de la mort, est présenté devant le musée, à New York, le 31 mars 2019. (AP Photo/Richard Drew)

Le réseau ferroviaire d’Israël, reposant sur les lignes construites par les Britanniques et les Ottomans, a été très peu utilisé pendant des décennies. Selon une légende populaire, le traumatisme de l’utilisation de trains pendant la Shoah a empêché le gouvernement d’investir dans ce mode de transport.

Yisrael Katz, membre du parti du Likud, est le fils de survivants de la Shoah.

« Quand j’ai été nommé ministre, mon père m’a dit : ‘Aujourd’hui, j’ai vaincu les nazis. Mon fils a été nommé ministre dans le gouvernement d’Israël, dans l’Etat d’Israël, l’Etat du peuple juif », s’est-il souvenu.

Il a également fait savoir que sa mère, décédée en mars, a vu sa nomination en tant que ministre des Affaires étrangères plus toute cette année comme « la conclusion d’un cycle ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...