« Your Honor » de Showtime, nouvelle série inspirée de « Kvodo », œuvre israélienne
Rechercher

« Your Honor » de Showtime, nouvelle série inspirée de « Kvodo », œuvre israélienne

Bryan Cranston de "Breaking Bad" joue le rôle d’un juge mis à l’épreuve quand son fils se retrouve impliqué dans un accident mortel

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

« Your Honor », une nouvelle série de Showtime mettant en vedette Bryan Cranston, se base sur « Kvodo » de Yes Studio, diffusée en Israël en 2017.

« Le chemin a été long pour en arriver là, mais je suis extrêmement reconnaissante que les efforts considérables de chacun aient porté leurs fruits et que ‘Your Honor’ de Showtime – adaptation de notre série israélienne primée ‘Kvodo’ – soit accueilli si chaleureusement par les téléspectateurs et résonne auprès du public. C’est ce pourquoi nous faisons tout ce que nous faisons », a écrit la directrice générale de Yes Studio, Danna Stern, sur Facebook.

Cranston est surtout connu pour son rôle primé d’un Emmy dans « Breaking Bad ». Dans cette série, il joue un professeur de chimie dans un lycée qui découvre qu’il a un cancer et qui se lance dans une entreprise de fabrication de méthamphétamine pour payer ses dettes médicales – une situation qui dégénère rapidement quand il commence à s’associer avec les mauvaises personnes.

La première de « Your Honor » a été diffusée le 6 décembre et suit de près le scénario original de « Kvodo ». Cranston interprète un juge de la Nouvelle-Orléans qui tente de dissimuler l’homicide accidentel de son fils – induit par une crise d’asthme de ce dernier – contre un baron du crime, puis son délit de fuite.

L’intrigue entière de « Your Honor », produite par Robert et Michelle King, les créateurs du thriller « The Good Wife », se retrouve compliquée par le fait que Cranston et son fils sont en deuil de leur femme et mère, décédée récemment, apparemment victime accidentelle de violence de rue.

La série originale de Yes Studio, « Kvodo », suivait le même scénario, mettant en vedette un père et son fils – bien que la relation entre le père et le fils israéliens soit plus fracturée et tendue.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...