Rechercher

Zelensky change de ton après son discours à la Knesset et exprime sa « gratitude »

Après un discours dans lequel il a reproché à Israël de ne pas aider Kiev, le président ukrainien déclare que Jérusalem est "l'endroit approprié" pour les pourparlers

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky prononce son discours en visioconférence, le 21 mars 2022. (Crédit : Capture d'écran)
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky prononce son discours en visioconférence, le 21 mars 2022. (Crédit : Capture d'écran)

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a changé de ton dimanche en remerciant Israël dans sa vidéo du soir, après avoir amèrement critiqué Israël dans un discours devant les députés israéliens plus tôt dans la soirée.

« Bien sûr, Israël a ses propres intérêts, sa stratégie pour protéger ses citoyens. Nous comprenons tout cela », a déclaré Zelensky dans une de ses vidéos qu’il diffuse quotidiennement sur les réseaux sociaux.

« Le Premier ministre israélien, M. [Naftali] Bennett, essaie de trouver un moyen de mener des négociations. Et nous lui en sommes reconnaissants. Nous sommes reconnaissants de ses efforts, afin que tôt ou tard, nous puissions commencer à mener des négociations avec la Russie, peut-être à Jérusalem « , a-t-il déclaré, selon une traduction de Reuters.

« C’est le bon endroit pour faire la paix. Si cela est possible », a déclaré Zelensky.

« Les propagandistes russes auront une tâche difficile », a-t-il ajouté, « car pour la première fois dans l’histoire, un président d’une nation étrangère s’est exprimé en visioconférence à la Knesset et devant le peuple d’Israël tout entier… le président de l’Ukraine, celui qui est accusé de nazisme en Russie. »

Dans un discours caustique devant les membres de la Knesset dimanche, Zelensky a invoqué à plusieurs reprises la Shoah et a critiqué Israël pour ne pas avoir armé son pays ni imposé de sanctions à la Russie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...