Eric Trump, fils du président américain Donald Trump, a déclaré qu’il était « sûr » que sa sœur, Ivanka Trump, a influencé son père pour lancer l’attaque de missiles en Syrie en réponse à l’utilisation des armes chimiques par le gouvernement syrien.

S’entretenant avec le quotidien britannique The Telegraph dans une interview publiée mardi, Eric Trump a déclaré que sa sœur avait utilisé son « influence » sur son père pour pousser à l’attaque des missiles.

« Ivanka est une mère de trois enfants et elle est influente. Je suis sûr qu’elle a dit : « Écoutez, ceci est horrible », a-t-il déclaré, ajoutant qu’elle était « déchirée et indignée » par l’attaque d’armes chimiques.

Après une attaque d’armes chimiques la semaine dernière dans la ville syrienne de Khan Sheikhoun, dans laquelle au moins 86 personnes ont été tuées, dont 27 enfants, la marine américaine a lancé 59 missiles de croisement Tomahawk sur l’aérodrome du régime syrien à Shayrat, d’où l’administration Trump a déclaré que l’attaque mortelle avait été lancée.

« Ivanka est à ses côtés à Washington. Elle n’est pas impliquée à tous les niveaux. Je pense qu’elle va et vient en fonction des problèmes dont elle s’inquiète profondément, mais lorsque vous accédez souvent à un certain niveau de pouvoir, et vous voyez cela dans les affaires aussi, les gens peuvent dire oui, simplement parce que vous êtes le Patron « , a-t-il déclaré à propos d’Ivanka et du président.

Eric Trump, qui avec son frère Donald Jr. dirige maintenant l’organisation Trump à la place de leur père, a déclaré que le fait qu’Ivanka soit la fille du président américain lui permet d’avoir un certain degré d’influence sur les idées de Trump, plus que d’autres qui ne sont pas membres de la famille.

« Je pense que ce qui est beau dans une famille est que vous jouez sur une dynamique un peu différente, et de temps en temps vous pouvez les mettre de côté et dire : » Avec tout mon respect, mais vous voudriez peut-être réfléchir à cela, ou peut-être que vous avez franchi la ligne ici,’  » a-t-il déclaré.

« Je pense que cela vous donne un son de cloche qui est un peu moins conventionnel que les 37 personnes qui se tiennent autour d’une table à ce moment et qui veulent juste apaiser ».

Eric, qui a reconnu qu’il n’était impliqué dans aucune décision du gouvernement, a déclaré que son père s’était opposé à agir en Syrie avant l’attaque chimique.

« Mon père agira dans des moments comme ça. Et en passant, il était contre le fait de faire quoique ce soit en Syrie il y a deux ans. Mais un leader a gazé sa propre population, femmes et enfants. À un certain point, l’Amérique est le leader mondial et la superpuissance mondiale et se doit d’agir avec le soutien de nos alliés et je pense que c’est une bonne chose.

« Je reste hors de la politique et je reste hors de l’administration, mais vous pouvez dire qu’il a été profondément touché par ces images d’enfants », a déclaré Eric Trump, ajoutant que « c’était horrible. Ces types sont des sauvages et je suis heureux qu’il ait répondu de la façon dont il a répondu. »

Ivanka Trump, qui s’est convertie au judaïsme après avoir épousé Jared Kushner, est officiellement devenue une employée de la Maison Blanche le mois dernier, après que des questions sur son rôle de conseillère informelle ont été soulevées par des experts en éthique.

Comme Kushner, qui sert également de conseiller au président américain, les rapports ont crédité Ivanka d’une grande influence sur la prise de décision de son père.

Dans son interview avec The Telegraph, Eric Trump a également déclaré que le népotisme était une «belle chose» et a déclaré qu’il était logique que le président nomme des membres de la famille pour gérer ses affaires et les postes clés de la Maison Blanche.

« Vous faites confiance aux personnes les plus proches de vous. À qui va-t-il faire le plus confiance pour diriger une entreprise ? Il va faire confiance à quelqu’un en qui il croit implicitement », a-t-il déclaré.

« Il sait que je me soucie de la famille. Il sait que je me soucie de la marque. Il sait que je me soucie profondément des propriétés, de nos incroyables équipes. Et il sait que je vais faire tout ce que je peux, tout ce qui est humainement possible de faire pour m’en occuper. »

« Est-ce du népotisme ? Absolument. Est-ce-là une belle chose ? Absolument. L’entreprise familiale est une belle chose. Il en va de même pour Ivanka. Ivanka est à ses côtés à Washington », a-t-il ajouté.