Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a pointé dimanche les « nombreux indices » qui indiquent une implication du Hamas dans l’enlèvement de trois jeunes Israéliens jeudi.

« Nous cherchons toujours des détails sur les responsables de cet acte terroriste ignoble, même si de nombreux indices pointent vers l’implication du Hamas », a indiqué M. Kerry dans un communiqué où il rappelle que la position américaine n’a pas changé : Washington considère toujours le Hamas comme « une organisation terroriste ».

Or le Secrétaire d’Etat américain s’est vu demandé récemment d’expliquer clairement sa position vis-à-vis du groupe terroriste du Hamas par des élus américains.

En effet Kerry a défendu à maintes reprises la formation d’un gouvernement d’unité nationale entre le Hamas de la bande de Gaza et le Fatah de l’Autorité palestinienne incarnée par Mahmoud Abbas arguant que le gouvernement ne comprenait pas de membres du Hamas.