L’Iran commencera à utiliser ses centrifugeuses IR-8 de nouvelle génération dès que l’accord sur le nucléaire avec les puissances mondiales entrera en vigueur, ont déclaré le ministre des Affaires étrangères et le chef du nucléaire iranien au membre du parlement mardi, selon l’agence de presse semi-officielle de l’Iran, FARS.

Si elle est exacte, l’annonce ridiculise l’accord-cadre passé avec les puissances mondiales, puisqu’une telle action va clairement à l’encontre des termes de l’accord publié avec les Américains et permettrait d’accélérer considérablement les progrès de l’Iran pour obtenir une bombe.

L’Iran a déclaré que ses centrifugeuses IR-8 enrichissent l’uranium 20 fois plus vite que les centrifugeuses IR-1 qu’il utilise actuellement.

Selon l’information de l’agence FARS, « le ministre des Affaires étrangères et le chef du nucléaire ont tous les deux déclaré dans une cession à huis clos du Parlement, mardi, que le pays injecterait du gaz UF6 dans la dernière génération de centrifugeuses dès que l’accord final sur le nucléaire entrera en fonction ».

L’information soulignait que le ministre des Affaires étrangères, Zarif, et le chef de l’Organisation de l’Energie Atomique de l’Iran (OEAI), Ali Akbat Salehi, en avaient fait la promesse lorsqu’ils ont informé les législateurs sur l’accord-cadre et ont prétendu que l’action était autorisée selon les termes de l’accord.

« Le chef de l’OEAI et le ministre des Affaires étrangères ont présenté des remarques pleines d’espoir au sujet de la technologie nucléaire R&D qui, ont-il déclaré, a été autorisé lors des négociations (avec les six puissances mondiales), et ont informé que le gaz sera injecté dans l’IR-8 (des centrifugeuses) avec le début de (l’application de) l’accord », a affirmé  l’agence FARS, citant la déclaration de Javad Karimi Qoddousi, un membre de la Commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère du parlement.

Qoddousi a expliqué que le ministère iranien des Affaires étrangères prévoit de publier une feuille de route présentant la version de l’Iran de la compréhension de l’accord-cadre dans les tous prochains jours. « Ces questions qui ont suscité de sérieuses préoccupations parmi les Iraniens seront revues et présentées dans cette feuille d’éléments », a-t-il déclaré.

Plus tôt mardi, Radio Israël a annoncé que Zarif avait déclaré aux législateurs que l’Iran était capable de produire une bombe atomique à n’importe quel moment, mais ne le fera pas du fait d’injonctions religieuses de l’islam contre une telle action.