En Seine St-Denis, un homme armé d’une hache a suivi trois personnes au cours de la nuit de Shavouot.

Deux jeunes juifs ont déclaré à la police qu’ils avaient échappé de justesse à une attaque près de Paris par un homme armé d’une hache, accompagné de trois complices.

L’attaque s’est produite tard dans la nuit, le 4 juin à Romainville, dans la banlieue nord-est de Paris, selon un rapport publié par le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA).

Les adolescents, âgés de 14 et 15 ans, ont déclaré qu’ils se rendaient à la synagogue des Lilas avec leur grand-père pour assister à la veillée de Shavouot, une coutume dans laquelle les Juifs étudient la Torah toute la nuit ou une partie.

En traversant la place du marché, les deux garçons et leur grand-père, tous portant kippa, ont affirmé qu’ils étaient suivis par un grand homme d’environ une vingtaine d’années et portant une longue barbe. Ils ont décrit l’homme comme ayant une silhouette athlétique et une apparence arabe.

Armé d’une hache, l’homme a commencé à chasser les deux garçons, selon le rapport du BNVCA, puis il a sifflé trois autres hommes qui ont rejoint la « chasse ».

Les garçons et leur grand-père ont déposé des plaintes auprès de la police, a fait savoir Sammy Ghozlan, le président du BNVCA.