Un nouveau théâtre dédié à l’histoire d’Anne Frank a prévu d’ouvrir dans la capitale néerlandaise avant le 70e anniversaire de la déportation et de la mort de l’adolescente.

Le nouveau théâtre, qui est bientôt achevé, a été montré à la presse. Il présentera un spectacle permanent intitulé « Anne », qui a été développé à la demande de la Fondation Anne Frank – un organisme à but non lucratif fondé en 1963 par le père d’Anne Frank, Otto Frank.

La Fondation Anne Frank est l’unique propriétaire des droits d’auteur des écrits de la famille Frank, dont le très célèbre journal d’Anne Frank qui relate ses jours passés dans la clandestinité à Amsterdam.

La pièce, qui débute en mai, mettra en scène une vingtaine d’acteurs néerlandais. La traduction sera en simultanée dans sept langues, d’après Ilan Roos d’Imagine Nation – l’entreprise néerlandaise qui produit le spectacle et qui a construit le nouveau théâtre.

Le nouveau Théâtre Amsterdam a une capacité d’accueil de 1 100 personnes pour une surface de 4 000 mètres carrés au sol.

Roos a refusé de divulguer le montant de la somme que l’entreprise a investie dans le projet.

Yves Kugelman de la Fondation Anne Frank a indiqué que les redevances des billets, qui se vendront entre 50 dollars et 100 dollars, seront destinés à des projets éducatifs de travail et de charité de la fondation pour des causes juives et non juives.

La fondation n’a pas participé à la production ni aux coûts de construction, a-t-il souligné.

« La pièce est la première qui se fonde sur l’ensemble des écrits d’Anne Frank et de la famille », a déclaré Kugelman à JTA.

La fondation a développé le script et a supervisé l’exactitude historique, a-t-il ajouté.

Le nouveau théâtre est situé à un kilomètre de la maison où Anne Frank s’était cachée jusqu’à ce qu’elle soit arrêtée et déportée vers les camps de la mort allemands en 1944.

La Maison d’Anne Frank n’a pas participé à la nouvelle production.

Un ferry spécial transportera les spectateurs de la gare centrale d’Amsterdam au nouveau théâtre, a déclaré le producteur Kees Abrahams aux journalistes.

La pièce, qui est produite par Abrahams et le producteur de Broadway Robin de Levita, est la deuxième mise en scène théâtrale du Journal d’Anne Frank.

La première adaptation avait été écrite par le couple américain Frances Goodrich et Albert Hackett et mis en scène en 1955, et a ensuite été ré- adaptée en film.

« Ils ont fait un travail merveilleux. […] Jessica et moi avons eu le privilège d’avoir eu accès à de nombreux documents supplémentaires, à l’ensemble des archives, et d’élargir leur portée pour inclure ce qui s’est passé avant et après la déportation », a déclaré Leon de Winter, le romancier juif néerlandais qui a écrit le script du nouveau spectacle avec son épouse, Jessica Durlacher.