Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

1 000 musiciens suédois réclament l’exclusion d’Israël de l’Eurovision

Le collectif suédois estime, comme d'autres collectifs en Islande et Finlande, que les "crimes de guerre" d'Israël ne devraient pas lui permettre de concourir, comme la Russie en 2023

Illustration : Les animateurs Alesha Dixon, Graham Norton, Hannah Waddingham et Julia Sanina sur scène lors de la finale du concours Eurovision 2023, le 13 mai 2023, à la M&S Bank Arena de Liverpool, dans le nord de l’Angleterre. (Crédit : Paul Ellis/AFP)
Illustration : Les animateurs Alesha Dixon, Graham Norton, Hannah Waddingham et Julia Sanina sur scène lors de la finale du concours Eurovision 2023, le 13 mai 2023, à la M&S Bank Arena de Liverpool, dans le nord de l’Angleterre. (Crédit : Paul Ellis/AFP)

En Suède, pays hôte du Concours Eurovision de la chanson cette année, un collectif d’un millier de musiciens a signé une pétition demandant l’exclusion d’Israël de la compétition en raison de sa guerre contre le Hamas à Gaza.

La pétition accuse Israël de « crimes de guerre » et critique l’Union européenne de radio-télévision (UER), organisatrice de l’émission, pour ce qu’elle qualifie de «’deux poids, deux mesures’ flagrant », en permettant à Israël de concourir alors que la Russie a été interdite de concours suite à son invasion de l’Ukraine.

Des appels similaires ont été lancés par d’autres collectifs, en Islande et en Finlande, qui invitent leur pays à ne pas prendre part à la compétition si Israël se maintenait dans la course.

La Suède accueille cette année le concours grâce à la victoire de sa candidate, Loreen, l’an dernier.

Le radiodiffuseur public suédois (SVT) a publié une déclaration, après avoir pris connaissance de la pétition, rappelant que « c’est l’UER qui décide qui participe à la compétition, et en tant que pays hôte, SVT se conformera à ce que l’UER décidera ».

L’UER a rejeté à plusieurs reprises ces appels et déclaré qu’Israël participerait comme prévu à la compétition, à Malmö, en mai. Jusqu’à présent, aucun pays n’a décidé de boycotter la compétition en raison de la présence d’Israël.

Israël choisira son candidat pour l’édition 2024 la semaine prochaine et annoncera le titre de la chanson en mars.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.