Israël en guerre - Jour 150

Rechercher

12 M de NIS aux écoles haredim pour compenser une baisse de la précédente coalition

Seules les écoles en situation de détresse financière suite aux coupes budgétaires recevront les paiements rétroactifs

Illustration : De jeunes élèves dans une classe lors de la rentrée scolaire dans un établissement ultra-orthodoxe pour garçons, à Beit Shemesh, le 28 août 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Illustration : De jeunes élèves dans une classe lors de la rentrée scolaire dans un établissement ultra-orthodoxe pour garçons, à Beit Shemesh, le 28 août 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le gouvernement allouera 12 millions de shekels aux écoles haredim pour compenser une baisse de financement survenue sous le gouvernement précédent, a rapporté mardi le quotidien Haaretz.

Selon le ministère de l’Éducation, seules les écoles religieuses en situation de détresse financière à la suite des coupes budgétaires opérées par le gouvernement dirigé par Naftali Bennett et Yaïr Lapid recevront les paiements rétroactifs, a précisé l’article.

Le budget des écoles religieuses définies comme faisant progresser « la Torah et la culture juive » a augmenté ces dernières années, atteignant 70 millions de shekels en 2020. En 2022, sous le gouvernement précédent, cette somme est tombée à 24 millions de shekels.

Le ministère de l’Éducation a déclaré à Haaretz que le financement rétroactif visait à aider les institutions qui ont continué à servir leurs communautés malgré la baisse du financement.

Jotam Brom, directeur-général de Panim, une organisation faîtière représentant le judaïsme pluraliste en Israël, a critiqué cette décision, affirmant que les institutions orthodoxes recevaient déjà un financement disproportionné.

« Comme si cela ne suffisait pas, voilà que le gouvernement paie rétroactivement des activités des années après les faits », a déclaré Brom à Haaretz. « Au lieu de trouver des subterfuges et des échappatoires pour déplacer les fonds, le gouvernement devrait faire le tri et financer la culture juive pour tous les courants du judaïsme de manière égale, professionnelle et impartiale. »

Le gouvernement actuel, dirigé par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, est le plus à droite et le plus religieux de l’histoire d’Israël.

Dans son budget publié en février, qui doit encore être approuvé par la Knesset, le gouvernement a alloué 2,5 milliards de shekels supplémentaires aux systèmes éducatifs séparés de la communauté haredi, soit une augmentation de 40 %.

Cette augmentation n’a apparemment pas suffi au parti Yahadout HaTorah, qui serait furieux du budget approuvé par le ministère des Finances.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.