Israël en guerre - Jour 194

Rechercher

Le budget de l’éducation haredi aurait augmenté mais Yahadout HaTorah est insatisfait

Le parti aurait menacé de s'opposer au budget de l'État ; les responsables du Trésor ne se souviennent pas d'une hausse de cette ampleur, selon la Douzième chaîne

Des enfants ultra-orthodoxes lors du premier jour d'école à Neve Yaakov à Jérusalem, le 9 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90/Archive)
Des enfants ultra-orthodoxes lors du premier jour d'école à Neve Yaakov à Jérusalem, le 9 août 2021. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90/Archive)

Alors que les détails du budget de l’État sur deux ans approuvé vendredi par le cabinet restent flous, des comptes rendus contradictoires ont été publiés dimanche au sujet des fonds promis au système éducatif haredi, un rapport affirmant qu’ils seront augmentés de 40 %, et d’autres affirmant que les partis ultra-orthodoxes menacent de ne pas soutenir le budget à la Knesset car les fonds promis à leurs institutions sont insuffisants.

Le budget de l’État pour 2023 devrait s’élever à 484 milliards de shekels soit une augmentation de 8,55 milliards de dollars par rapport à l’année dernière – avant de passer à 514 milliards de shekels en 2024. Le budget va maintenant être envoyé à la Knesset pour être évalué, et un vote sur la première lecture du projet de loi est attendu d’ici la fin du mois de mars.

Contrairement à la pratique habituelle, aucune version détaillée du budget n’a encore été publiée.

La Douzième chaîne d’information a rapporté dimanche soir que les partis haredi avaient marqué un « succès spectaculaire » en obtenant 2,5 milliards de shekels supplémentaires pour les écoles, les jardins d’enfants et les yeshivot ultra-orthodoxes, soit une augmentation de 40 % par rapport à l’année dernière.

La chaîne a cité des fonctionnaires anonymes du ministère des Finances, qui ont déclaré qu’ils ne se souvenaient pas d’une augmentation aussi importante du budget de l’éducation au cours des dernières années.

De nombreux établissements haredi n’enseignent pas le programme d’études profanes requises par l’État pour recevoir des fonds publics.

En outre, le rapport indique que les allocations mensuelles des étudiants à plein temps de la yeshiva augmenteront fortement, passant de 680 shekels à 1 000 shekels, voire davantage. Ces hommes ne s’engagent généralement pas dans l’armée et ils sont nombreux à ne pas travailler.

Mais d’autres rapports publiés plus tôt dans la journée ont adopté un ton différent.

Moshe Gafni, du parti Yahadout HaTorah, s’entretenant avec Benjamin Netanyahu, à la Knesset, le 24 novembre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Des hauts responsables anonymes du parti de coalition Yahadout HaTorah ont été cités dimanche matin par les sites d’information Walla et Srugim comme menaçant de ne pas soutenir le budget lors du vote crucial à la Knesset si le système éducatif haredi ne reçoit pas le financement complet promis dans l’accord de coalition du parti avec le Likud au pouvoir.

Cet accord prévoyait que le budget du système éducatif ultra-orthodoxe deviendrait identique à celui des institutions actuellement financées par l’État et qui enseignent les matières fondamentales.

Les responsables ont accusé le Premier ministre Benjamin Netanyahu de « violer tous les accords » et de donner de l’argent aux causes « insensées » demandées par d’autres ministres tout en ignorant les demandes de Yahadout HaTorah.

Le Yated Neeman, un quotidien qui sert de porte-parole à la faction Degel HaTorah de Yahadout HaTorah, a publié un article déplorant que « certaines questions signées et promises dans les accords de coalition n’ont toujours pas été résolues de manière adéquate, comme le financement complet des institutions et l’égalité totale des conditions » du personnel éducatif haredi par rapport au personnel non haredi.

Le journal a indiqué que Degel HaTorah tenait des consultations supplémentaires et formerait une équipe pour exiger que les promesses soient tenues.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.