19 suspects Palestiniens arrêtés lors de raids nocturnes en Cisjordanie
Rechercher

19 suspects Palestiniens arrêtés lors de raids nocturnes en Cisjordanie

Les résidents de Halhul ont jeté des pierres sur les véhicules militaires, entraînant un accident. 1 200 fidèles ont été escortés par les forces de sécurité au Tombeau de Joseph

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les militaires israéliens ont mené des opérations extensives en Cisjordanie dans la matinée de mardi, avant l’aube. Elles ont arrêté 19 personnes et se sont opposées aux résidents palestiniens.

Aux abords de la ville de Naplouse, en Cisjordanie, les soldats ont également trouvé une bombe artisanale qui avait été placée le long de la route, a noté l’armée.

« Les forces du génie sont arrivées sur le site et elles ont pris en charge le dispositif explosif pour le neutraliser. Il n’y a pas eu de blessés ni aucun dégât », a ajouté Tsahal dans un communiqué.

L’armée israélienne a par ailleurs escorté un groupe de 1 200 fidèles juifs sur le site de pèlerinage du Tombeau de Joseph, situé à Naplouse.

Une bombe artisanale trouvée et neutralisée par les forces de sécurité israéliennes le long d’une route située à proximité de Naplouse, en Cisjordanie, le 24 septembre 2019 (Crédit : Armée israélienne)

Selon les militaires, les 19 suspects israéliens sont soupçonnés d’une grande variété de délits, notamment d’avoir participé à des émeutes, d’avoir procédé à des jets de pierre et d’être impliqués dans des activités terroristes.

Au cours de l’un de ces raids nocturnes, à Halhul, à proximité de Hébron, des résidents palestiniens ont jeté des pierres sur les jeeps israéliennes, entraînant l’accident de deux voitures.

Une vidéo de l’incident qui a été partagée sur les réseaux sociaux (ci-dessus) montre les résidents du village lancer de grosses pierres sur les véhicules, cassant un pare-brise et obligeant la jeep à s’arrêter soudainement.

Une autre jeep n’a pas pu freiner à temps et elle est entrée en collision avec le premier véhicule.

Il n’y a pas eu de blessés.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...