Les 2 personnes arrêtées après une chasse à l’homme à Tel Aviv bientôt libérées
Rechercher

Les 2 personnes arrêtées après une chasse à l’homme à Tel Aviv bientôt libérées

La police avait arrêté 2 résidents de Jérusalem Est après avoir été alertée d'une possible attaque terroriste

Les véhicules de la police à Givatayim à la recherche d'un véhicule suspect le 15 octobre 2015 (Crédit : capture d'écran / Ynet)
Les véhicules de la police à Givatayim à la recherche d'un véhicule suspect le 15 octobre 2015 (Crédit : capture d'écran / Ynet)

Les deux résidents de Jérusalem-Est qui ont été arrêtés ce matin à Givatayim ont été interrogés par des agents du Shin Bet, a signalé le service de sécurité.

Suite à l’enquête, le service a précisé qu’ils n’ont trouvé aucune preuve que les deux résidents avaient l’intention de mener des activités terroristes.

Ils seront rapidement libérés, a ajouté le Shin Bet.

Les deux Palestiniens de Jérusalem Est avaient été arrêtés après une chasse à l’homme à Tel Aviv pour des soupçons de terrorisme.

Vers 10h30 environ, la police a fermé plusieurs rues de la ville et de la banlieue voisine de Givatayim car elle était à la recherche d’un véhicule suspect signalé peu de temps auparavant sur le boulevard Katznelson de Givatayim.

Grâce à des rapports des renseignements, la police du district de Dan a conclu que le véhicule, une Mitsubishi bleue, pouvait avoir fait partie d’une tentative d’attaque terroriste.

Des dizaines de voitures de police et au moins un hélicoptère ont encerclé et fouillé le secteur.

Quand ils ont appris l’existence de la chasse à l’homme, les suspects auraient laissé leur véhicule et ont tenté de fuir la police à pied. Ils ont été appréhendés peu après 11h30 et ont été remis au Shin Bet pour être interrogés.

La chasse à l’homme a brièvement fermé la voie ouest du croisement de Shalom menant à Givatayim, mais pas les voies nord-sud de l’autoroute à l’intersection.

Mozes Bridge et des parties du boulevard Begin de Tel Aviv ont été aussi brièvement fermés à la circulation, ainsi que d’autres parties dans le centre de Tel Aviv pour empêcher les suspects de fuir, tandis que les recherches de la police se sont étendues dans l’est de la ville, jusqu’au centre commercial de Givatayim.

Selon des témoins, la police présente autour de plusieurs immeubles de bureaux de Givatayim étaient à la recherche avec leurs armes prêtes à être utiliser.

En réponse à la peur d’une attaque terroriste jeudi, la municipalité de Givatayim a annoncé que les employés de la ville seraient stationnés à l’entrée des écoles et des jardins d’enfants dès dimanche, jusqu’à ce qu’un service de sécurité soit engagé pour protéger les établissements d’enseignement de la ville.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...