Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

3 morts dans un raid de Tsahal à Jénine, selon l’AP ; un hélicoptère a mené des frappes

L'armée dit avoir tué plusieurs terroristes lors d'une opération dans le nord de la Cisjordanie ; des hélicoptères de combat ont été utilisés pour couvrir les troupes au sol

Rassemblement de personnes se recueillant devant une morgue contenant les corps de trois Palestiniens tués lors d'un raid de l'armée israélienne à Jénine en Cisjordanie, le 6 juin 2024. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)
Rassemblement de personnes se recueillant devant une morgue contenant les corps de trois Palestiniens tués lors d'un raid de l'armée israélienne à Jénine en Cisjordanie, le 6 juin 2024. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)

Le raid de l’armée israélienne dans la ville de Jénine, jeudi, aurait causé la mort de trois Palestiniens et blessé au moins 13 autres, selon le ministère de la Santé et les secouristes palestiniens.

L’armée a indiqué que ses troupes avaient tué plusieurs terroristes armés et arrêté un suspect palestinien recherché au cours du raid.

Au cours de l’opération, un hélicoptère d’attaque de l’armée de l’air israélienne a mené des frappes en soutien aux forces terrestres qui ont essuyé des tirs des terroristes palestiniens, a déclaré l’armée. Depuis un an, Tsahal a mené de nombreuses frappes aériennes au moyen d’hélicoptères et de drones en Cisjordanie. Dans de rares cas, elle a également eu recours à des avions de chasse.

Le Croissant-Rouge palestinien a indiqué qu’il avait soigné au moins six personnes blessées par balle, quatre personnes blessées par des éclats d’obus, ainsi qu’une personne renversée par une jeep militaire. Il a également indiqué que ses équipes avaient essuyé des tirs alors qu’elles tentaient de récupérer certains des morts.

Le média officiel palestinien Wafa a identifié les trois morts comme étant Ibrahim al-Saadi, 21 ans, Issa Jallad, 17 ans, et Uday Maraï, 24 ans. Sur les réseaux sociaux, Maraï a été identifié comme appartenant à un groupe terroriste local.

L’armée a précisé que le Palestinien recherché, qui n’a pas été nommé, a été remis au Shin Bet pour être interrogé. Elle a ajouté qu’il était soupçonné d’être impliqué dans des activités terroristes.

Selon la Wafa, deux personnes auraient été arrêtées au cours du raid.

Jénine, qui se trouve à l’extrême nord de la Cisjordanie, a fait l’objet de nombreuses descentes de l’armée israélienne, laquelle affirme que la région est devenue l’un des principaux foyers des groupes terroristes qui cherchent à attaquer des Israéliens.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui s’exprimait à l’issue d’une évaluation de la sécurité en Cisjordanie jeudi, a déclaré que malgré la « pression internationale compliquée » à laquelle Israël était confronté, le pays était déterminé à changer la réalité de la région en matière de sécurité.

« Israël est engagé dans une lutte complexe sur de nombreux fronts. Nous nous battons dans le sud, nous nous battons dans le nord, nous nous battons aussi en Judée et en Samarie », a-t-il déclaré, en utilisant le nom biblique de la Cisjordanie.

Selon le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP), plus de 520 Palestiniens de Cisjordanie auraient été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas, le 7 octobre dernier. Israël a affirmé que la plupart des personnes tuées sont mortes au cours de violents affrontements entre les l’armée et les Palestiniens.

Au cours de cette période, les troupes ont arrêté environ 4 150 Palestiniens recherchés en Cisjordanie, dont plus de 1 750 affiliés au Hamas, selon les données israéliennes.

Cette photo prise depuis une position élevée montre un nuage de fumée s’élevant lors d’un raid de l’armée israélienne à Jénine en Cisjordanie le 6 juin 2024. (Crédit : Jaafar Ashtiyeh/AFP)

Fin mai, les troupes ont mené un raid de près de 48 heures dans la ville pour détruire la maison d’un terroriste impliqué dans le meurtre du civil israélien Meir Tamari lors d’une fusillade près de l’implantation de Hermesh en mai 2023. Selon les Palestiniens, 12 personnes auraient été tuées au cours de ce raid.

L’AP a rapporté que huit des morts ont été revendiqués comme étant des membres du Hamas et d’autres groupes terroristes.

Le 17 mai, une rare frappe aérienne israélienne à Jénine a visé une salle de commandement appartenant à un réseau terroriste local et a tué un autre terroriste impliqué dans le meurtre de Tamari, selon l’armée.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.