300 rabbins orthodoxes appellent à réprimer les abus contre les enfants
Rechercher

300 rabbins orthodoxes appellent à réprimer les abus contre les enfants

Les rabbins affirment que les communautés juives « pourraient avoir répondu de manière plus sensible » pour aider les victimes

Les militants orthodoxes manifestent à l'extérieur d'une yeshiva de Brooklyn en demandant aux institutions de faire davantage pour signaler et d'enquêter sur les allégations d'abus sexuels et physiques sur des l'enfants (Crédit : Autorisation de Chaim Levin via JTA)
Les militants orthodoxes manifestent à l'extérieur d'une yeshiva de Brooklyn en demandant aux institutions de faire davantage pour signaler et d'enquêter sur les allégations d'abus sexuels et physiques sur des l'enfants (Crédit : Autorisation de Chaim Levin via JTA)

Trois cent rabbins orthodoxes ont signé une déclaration exhortant ceux qui soupçonnent un abus sexuel sur des enfants d’informer les autorités laïques et ils ont appelé les institutions juives à prendre des mesures préventives pour prévenir les abus.

La lettre, qui a été publiée jeudi et signée par des rabbins des États-Unis, du Canada, d’Israël et de l’Europe, reconnaît que les communautés orthodoxes « auraient pu réagir de manière plus responsable et sensible pour aider les victimes et tenir les auteurs responsables [de leurs actes] ».

Elle condamne également les tentatives d’ignorer ou de réduire au silence les victimes d’abus et les témoins.

Ceux qui soupçonnent qu’il y a des abus sexuels n’ont pas besoin de demander l’approbation rabbinique avant de contacter les autorités civiles, affirme la proclamation.

« Nous condamnons les tentatives d’ignorer les allégations d’abus sexuels sur les enfants. Ces efforts sont nuisibles, contraires à la loi juive et immoraux », a-t-elle précisé.

« Signaler des soupçons raisonnables de toutes les formes de violence et de négligence sur des enfants directement et rapidement aux autorités civiles est exigée par la loi juive ».

La lettre condamne fermement l’ostracisation des victimes d’abus sexuels et appelle les synagogues et les écoles à mettre en place des politiques de prévention des abus sexuels, y compris l’examen soigneux du passé des nouveaux employés, la sensibilisation sur la question et d’enseigner aux enfants le développement et la sécurité sexuelle.

La proclamation se fonde sur le précepte biblique de ne pas « tolérer que le sang de ton prochain soit versé » (Lévitique 19:16). L’un des signataires a assimilé les abus sexuels à un meurtre.

« Chaque agresseur sexuel est un meurtrier potentiel », a déclaré le rabbin Hershel Billet des Jeunes d’Israël de Woodmere. « Ils détruisent les âmes de leurs victimes et causent parfois la mort de leurs victimes ».

Les signataires comprennent des membres de l’Union orthodoxe, le Conseil rabbinique d’Amérique et de l’université Yeshiva.

En août 2015, plus de 100 rabbins et enseignants Haredi ont signé une proclamation obligeant les Juifs à signaler des cas d’abus sexuels sur des enfants aux autorités, citant le même verset du Lévitique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...