50 millions de shekels alloués aux start-ups luttant contre le Covid-19
Rechercher

50 millions de shekels alloués aux start-ups luttant contre le Covid-19

Le programme de l'Autorité israélienne de l'Innovation propose des bourses pour les firmes qui disposeraient de solutions technologiques permettant de lutter contre l'épidémie

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Un pompier israélien portant une tenue de protection désinfecte une station de bus dans la ville ultra-orthodoxe de Kyriat Ye'arim (Telz-Stone), le 18 mars 2020, après que dix-sept des habitants de la ville ont été diagnostiqués porteurs du coronavirus. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Un pompier israélien portant une tenue de protection désinfecte une station de bus dans la ville ultra-orthodoxe de Kyriat Ye'arim (Telz-Stone), le 18 mars 2020, après que dix-sept des habitants de la ville ont été diagnostiqués porteurs du coronavirus. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Plusieurs bureaux gouvernementaux vont octroyer conjointement 50 millions de shekels de subventions aux entreprises technologiques israéliennes qui développent des outils pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Leur proposition invite les entreprises à soumettre des plans pour développer, tester et mettre en œuvre des systèmes, des produits ou des solutions permettant de faire face au virus.

L’Autorité israélienne de l’innovation, le ministère de la Santé et le Siège de l’Initiative nationale pour un Israël numérique, qui fait partie du ministère de l’Égalité sociale, ont annoncé ce financement mardi.

Les subventions iront aux entreprises qui ont des plans de recherche et de développement et des solutions technologiques démontrées pour faire face au virus.

Les subventions « sont immédiatement disponibles pour l’industrie high-tech : toute entreprise disposant d’une solution, qu’il s’agisse d’une preuve de concept ou d’un produit complet pouvant être immédiatement intégrés à nos services de santé », a déclaré le ministre de l’Économie et de l’Industrie, Eli Cohen.

L’aide gouvernementale concerne des solutions permettant de diagnostiquer la maladie, réduire sa propagation, développer les soins de santé à distance, développer des produits antiviraux, aider les patients en quarantaine, surveiller numériquement le virus et assister les unités de soins intensifs respiratoires, entre autres suggestions.

Les subventions permettront de financer jusqu’à 75 % des coûts de recherche et de développement d’un programme prometteur doté d’un plan de développement de trois à douze mois.

L’Autorité de l’innovation, le ministère de l’Économie et l’Association des fabricants ont également appelé les usines de fabrication à soumettre des plans pour accélérer la production d’équipements de lutte contre le virus.

L’Autorité israélienne de l’innovation a fixé au 26 mars la date limite de soumission des propositions.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...