87% des électeurs arabes israéliens auraient voté pour la Liste arabe unie
Rechercher

87% des électeurs arabes israéliens auraient voté pour la Liste arabe unie

La Liste arabe unie devrait remporter 15 sièges à la Knesset et devenir ainsi le troisième plus grand parti au Parlement

Ayman Odeh, au centre, leader du parti Hadash qui fait partie de la Liste arabe unie, lors d'un discours avec les autres dirigeants de l'alliance au siège électoral de l'union à Shefa-Amr, le 2 mars 2020 (Crédit : Ahmad GHARABLI / AFP)
Ayman Odeh, au centre, leader du parti Hadash qui fait partie de la Liste arabe unie, lors d'un discours avec les autres dirigeants de l'alliance au siège électoral de l'union à Shefa-Amr, le 2 mars 2020 (Crédit : Ahmad GHARABLI / AFP)

Environ 87 % des Arabes israéliens qui ont déposé un bulletin de vote aux élections de la Knesset lundi ont voté pour la Liste arabe unie. De nombreux électeurs arabes ont déserté les partis sionistes au profit de l’alliance des quatre plus grands partis à majorité arabe – en rejetant le virage à droite de Kakhol lavan, rapporte un important institut de sondage.

Le chiffre marque une augmentation du soutien pour la Liste arabe unie parmi les Arabes par rapport aux dernières élections nationales en septembre, alors qu’environ 80 % des électeurs arabes avaient soutenu le parti, a déclaré Yousef Makladeh, le chef de l’institut de recherche Statnet, au Times of Israël.

Makladeh a expliqué que ses calculs sont basés sur les résultats de 99 % du vote total. La commission centrale électorale n’a pas encore publié les résultats définitifs et complets des élections.

Il a également dit que ses calculs reflétaient des approximations parce qu’il n’était pas possible de déterminer précisément comment les électeurs arabes votent dans des villes mixtes juives et arabes comme Jaffa et Ramle.

La Liste arabe unie devrait remporter 15 sièges à la Knesset et devenir le troisième plus grand parti au Parlement, selon les résultats presque définitifs. Le parti avait obtenu 13 sièges au Parlement lors des élections de septembre 2019.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...